Mois: octobre 2014

Les nouveaux défits 2014 pour le papy ironman

Publié le Mis à jour le


Allons courir vers la fin d'année
Allons courir vers la fin d’année

Mes résultats sur le Marathon06

2012 05:28:21 mon premier Marathon

2013 04:46:29  avec beaucoup de vent

Objectif 2014 moins de 04:30 le 9 novembre… j’espère que j’aurais récupéré de mes épreuves précédentes et des quelques courses prochaines.

*** Retrouver et accompagné mon ami Parisien Stephane TAVANO sur une partie du parcours du Marathon de Montpellier le 19 octobre

13ème foulée
13ème foulée

 

 

DOUSSAN Robert FRA n°159 51 V3M [34] ASSO PARENTS BRISES TOBESPORT le 25 octobre à 16 h

 

 

 

Les 20 km de Montpellier si j’ai récupéré du Marathon06 pour le 30 novembre 2014.

*** Maintenant recommençons notre entraînement.

CYCLISME  PAR BOB LE 11-10 @ 10:07 Entre 2 déluges…testons nos lombaires 44.80 km Distance 23.1 km/h Vitesse moyenne 1,045 C Calories 1:56:22 Heure 263 m Gain d’altitude… Profitons du soleil et d’une accalmie entre 2 perturbations Cévenoles et Méditerranéennes pour aller voir si le papy a commencé sa récupération et si ses lombaires se calment…supers sensations et pas bobo.

 mar., 14 oct. 2014 9:47 Heure  – Le papy a récupéré… par coach_ironman_nice_2014 – Type d’activité: Cyclisme | Type d’événement: Entraînement | Trés bonnes sensations donc tout sur le grand plateau et faisons une sortie force dans le plaisir…réussi. Record de vitesse du tour habituel approché 27.2 avec un cardio moyen de 141 et un max à 165. Ma Suunto donne 54 ml / kg / min pour la VO2

CYCLISME  PAR BOB LE AUJOURD’HUI  jeudi 16-10 @ 10:20 Petite sortie sur petit plateau…objectif fréquence – Et oxygénation des muscles….séquence à 100 tours minutes pour une sortie avec une moyenne de 77 pour une fréquence cardiaque moyenne de  132 avec des pics à 162 sur 36 kms à 23.6 kms/h de moyenne pour un d+ de 196

NATATION EN PISCINE  PAR BOB LE VENDREDI  17-10 @ 16:55 – Piscine avec plaquettes + Pb ou sans Recommençons gentiment notre entrainement avec accessoires….il fait chaud dans cette piscine olympique…32 mouvements/min.Fréquence de mouvement maximale sur une distance de 1100 mètres en 29:14 115 SWOLF moyen

dim., 19 oct. 2014 10:46 Heure – Accompagnons notre ami Stephane par coach_ironman_nice_2014 – Type d’activité: Course à pied | Type d’événement: Course | Parcours: Marathon de Montpellie… J’avais convaincu mon ami de venir faire ce Marathon….mais ayant fait il y a 15 jours l’ironman de Barcelone, je lui ai demandé de simplement l’accompagner quelques kms…et puis l’un dans l’autre je l’ai accompagné sur 23 kms +3 km de marche pour aller jusqu’au stade Bougnol et 4 à 5kms pour revenir de Saint Eloi…pas de bus…LoL…j’ai seulement suivi son train c’était sa course et fait une petite vidéo souvenir.

l’Ami Stephane Dossard n° 780
Arrivé(e) 805 sur 834
242 sur 246 dans la catégorie V1M
Place passage intermédiaire : 836
Temps passage intermédiaire : 02:11:38.791
Ecart avec le 1er : 02:57:42

Tous les résultats sur Sport Up

Commentaires de l’ami Stephane : « En parlant de maillot, il n’y avait pas un nombre suffisamment important de tee-shirt, donc je n’ai pas eu mon tee-shirt du marathon de Montpellier en retirant mon dossard…étrange !!! « … »Bonsoir Robert . Je rentre de Strasbourg ce soir et seulement maintenant je visualise Notre course de dimanche sur ton blog et tenais à te remercier pour celle ci. Malgré la contracture musculaire que j’ai eu dès le 5ème km, je ne pensai pas que j’aurai réussi à être une fois de plus finisher à Montpellier. Mais avec ton soutien et tes encouragements, cela a été possible. Ce fut difficile  pour moi physiquement mais comme quoi « quand on veut on peut ». Je garderai un bon souvenir de ce marathon. Merci encore et à la prochaine. Stéphane »

mar., 21 oct. 2014 8:30 Heure Sortie récupération avec PapyLy par coach_ironman_nice_2014 – Type d’activité: Cyclisme | Type d’événement: Entraînement | Parcours: LD Triathlon Cannes 2014-  FiFi m’a accompagné pour une petite sortie cool, pour essayer ma selle Adamo….un vrai régal ce partage, nous re-mettons cela jeudi avec 10 kms en plus.

jeu., 23 oct. 2014 13:59 HeureSortie consolidation des Papy’s par coach_ironman_nice_2014 – Type d’activité: Cyclisme | Type d’événement: Entraînement | Parcours: LD Triathlon Cannes 2014 – Le Papy Ly a assumé dans le Pic Saint Loup et d’ailleurs…la vitesse moyenne a commencé à grimper 23.20 sur D+465 et sur sortie pour moi de 55 kms avec pour moi des fractions travail sur fréquence pédalage 100 avec FC Cardio a 164 et attente en récup…et Hop..un régal et content que fifi est apprécié la balade.

sam., 25 oct. 2014 15:59 Heure Petit Trail de 12 kils…merci FiFi par coach_ironman_nice_2014 – Type d’activité: Course à pied | Type d’événement: Course et entraînement | Parcours: Marathon06 – FiFi a cause de sa récente déchirure ma accompagné pendant 10 kms en VTT …Merci. Le cardio dans les cailloux et en montée 159 de moyenne avec la cafeine de 14h…et un max de 170.8.6 km/h de moyenne et très bonnes sensations en fin de course.

13ème foulée du Triadou – 333ème sur 360 finishers DOUSSAN Robert 01:25:03 V3M 16ème dans ma cat ASSO PARENTS BRISES  TOBESPORT 8,466 km/h

Résultats Challenge Pic Saint-Loup 2014 – Classement MASCULIN Vétérans 3

DOUSSAN Robert 59 Points Classement (minimum 4 courses – manque Roc des Mates donc il me manque 70 Points Bonus 5 courses)  total 59 points Classement Challenge GPSL 6 ème sur 69 le premier 890 points,  il y a encore du taff. (prévision 40 points au Roc + 70 de bonus 110+ 59 = 169 encore loin du 5ème 245 points…petit challenge 2015

ISM ATTACK ADAMO
ISM ATTACK ADAMO

CYCLISME PAR BOB LE mercredi 29 @ 10:52 Premier essais et premiers réglages nouvelle selle ISM Attack – 13.86 km Distance 20.3 km/h Vitesse moyenne 343 C Calories – Maintenant il ne reste plus qu’à faire une sortie moyen et ensuite longue.

jeu., 30 oct. 2014 11:16 Heure – Petite sortie à la papy  par coach_ironman_nice_2014 Tipo de actividad: Ciclismo | Tipo de evento: Entrenamiento | Parcours: LD Triathlon Cannes 2014 – Continuons a affiner nos réglages de selle et restons dans la souplesse pour économiser le papé et son Marathon06…FC moyenne 110 sur 45 kms avec un maxi de 140 et une fréquence de pédalage de 63 en moyenne.

Fin du mois d'octobre
Fin du mois d’octobre
Une belle équipe
Une belle équipe

sam., 1 novembre 2014 09:48 Heure – Echauffement Avec Laurent Vincent  par coach_ironman_nice_2014 – Type d’Activité: Course à pied | Type de d’Événement: Entraînement | Parcours: Marathon06 – Séance simple d’Echauffement Avec Laurent et Co … dans le bois de Montmaure. Dernier conseil de Laurent … petit non 30 * 30 mardi …

 

mars, le 4 novembre 2014 10:05 Heure – Suivons les conseils de Laurent  par coach_ironman_nice_2014 – Type d’Activité: Course à pied | Type de d’Événement: Entraînement | Parcours: Marathon06 – 26 minutes de chauffe du papy diesel et série de 5 * 30 30 Dans Les patrons (allure de 5,35 à 4,19 – 5.13 à 5.11) retour au calme et passage par le Kiné … Tranquillement salle rentrons à la maison. Les conseils de notre Coach Laurent Vicente et essayons notre cadeau ZEROD personnalisé par Fred …

ULTIMATE COMPRESSION TRI SHORTS 2014

ULTIMATE COMPRESSION TRI SHORTS 2014

 

 

 

mer., 5 nov. 2014 10:06 Heure  – Petite sortie oxygénation par coach_ironman_nice_2014 – Tipo de actividad: Ciclismo | Tipo de evento: Entrenamiento | Parcours: Marathon06 – Avant dimanche et après ma sortie run de hier…besoin d’oxygène pour mes cuisses…donc moulinons…74 de moyenne et 110 de max avec un cardio moyen de 92 et un max de 130 sur la Suunto

Advertisements

I could become an ironman at 63 years old…you can !

Publié le Mis à jour le


Just Finisher-GM

Je ne pouvais rester sur l’échec de Nice…Si puo diventare un ironman a 63 anni. Io l’ho fatto !…..Puede convertirse en un Ironman a 63 anos. Hice !…. Bien maintenant réalisons, analysons et commentons notre vécu d’IRONMAN……

Il est 5 heures… Je me réveille, me douche et déjeune… c’est le D-Day !!!….

Tient, il commence à pleuvoir dès que je mets le pied dehors.

Marchons jusqu’au parc à vélo pour vérifier la machine et la pression de gonflage.

Tient, il commence à vraiment pleuvoir… Nous rentrons donc sous la tente des transitions pour remplir nos bidons.

“Salut, Bonjour, Hola” etc…tient, dehors il verse grave… allons faire 2 kilomètres sous une pluie battante pour rejoindre le point de départ… Nous enfilons notre Wetsuit,  passons dans notre sas…et attendons en bonne compagnie pour savoir si nous pourrons partir nager. Le départ est décalé de 30 mn.

Top départ :  nous y sommes et le vent aussi !!!….je pars devant juste après les Pros , privilège de l’âge,… mon oeil !!!… la foule des nageurs part derrière nous et va me submerger.

Et là surprise :  j’arrive à gérer mon stress des coups et des attouchements maritimes…

Personne n’a essayé de noyer le papy…merci !!!

1:52:10 plus tard et 4100 mètres pour moi au Garmin, dont 2600 mètres avec un bon clapot de face.

7 minutes de plus que prévu – transition – nous espérons que la pluie ne sera plus de la partie

Le choix le plus raisonnable : pédalons léger, en ZEROD : objectif dans ma tête 26 kms/h…

  • 1ère boucle OK en 2:51:00…
  • seconde,  léger vent de face J’ai perdu 7 mn 2:58:52…
  • dernière petite boucle…en danseuse dans les bosses. Les crampes arrivent dans l’intérieur et le haut des cuisses. Je retombe sur la selle et passe le petit plateau pour mouliner et oxygéner mes muscles. Ca a marché. !!… 24.81 km/h vitesse moyenne officielle mon Garmin me donnait 25…mais je suis dans les délais, j’ai pas vu les arbitres les bras en croix et n’ai aperçu la voiture balais que dans l’autre sens.

Le vélo : c’est fait !!! les arbitres ne m’ont pas arrêtés comme à Nice ( hors délais de 5 minutes)…donc mon Garmin ne m’a pas menti. Je suis dans les temps…

Maintenant, mode “Mentaliste”…je calcule et projette mon objectif en le gérant … »Just Finisher »…sur le Marathon à 6.5 kms/h et + plus si je le peux…

Mon corps me dira chaque fois que j’essaierai d’augmenter la vitesse…”Halte !!!…tu vas tout foutre en l’air et cramper comme à Rome ou à Marathon de Nice et un malaise vagal risque de tout foutre en l’air”…(surtout que j’ai pas vu beaucoup de poste de secours)…et mon esprit me rappelle que je suis là pour le plaisir avant tout !!!… ”just finisher », et me murmure “tu es un survivor !!!…Tu as échappé…  toi et ta famille à quelques accidents de voiture et quelques coups du lapin que ce soit en Corse ou à Arcachon… en prétextant comme toujours qu’ils n’avaient pas vu ma voiture sur la route…  conneries !!!”.

Les souvenirs se bousculent : les menaces et attentat du FLNC ( juste des cons qui ne supportaient pas de te voir travailler en Corse et gagner de l’argent en travaillant en tant que “pinsut” )…j’ai échappé à une dizaine de braquages à l’arme de point avec des mecs plus ou moins nerveux…et surtout j’ai survécu à la plus grande des épreuves : La mort de mon fils Julien  !!!!… tué par un jeune qui “croyait savoir conduire”

Le mental est là, malgré tout : j’ai également  résisté aux envies  de suicide et à mon diabète de Type II, du a mes excès de bonnes bouffes et de bons vins…

Ma sédentarité passée et mes 128 kilos ( ma femme en léger surpoids, se venge et me dit 138 kgs) …qui sont loin de moi maintenant !!!

J’écoute donc cette petite voix et suit mes sensations avec une musique de fond, les encouragements des supporteurs et mon amie Sonia Surf, qui me raconte tout en trottinant à mes côtés sa natation ; elle m’explique le vélo de Cyrille et le Marathon d’Arnaud, pour que mes idées vagabondent.

Dernière boucle, Cyrille vient se joindre à nous et me félicite de ma régularité…”c’est aujourd’hui ou jamais !! …continue !!!!! lâche rien !!!!…parfois je débranche la radio et rejoint l’esprit de mon gentil fils Julien…dans l’au-delà de mon corps, dans une autre dimension…une autre communion…

J’embrasse sa bague et lui demande d’épargner à mon corps, ces crampes que j’appréhende si fortement (petits souvenirs de mes nuits « stone » suite à sa mort où mon corps n’était que crampes jusque dans mes paupières, en croix contre le mur de ma chambre sans pouvoir bouger, limite au bord de la perte de connaissance…diabète merci )…

Je reviens sur terre avec les encouragements de la foule.

La voix musicale de Sonia Surf, les commentaires timing de Cyrille : ”tu peux le faire et tu vas le faire !!! ”…”c’est bon BoB, tu es bien”…OUI, il suffit de mettre un trottinement régulier.

Dernière ligne droite avant l’avant dernier Bip…un jeune est devant moi …je le rattrape …il se retourne…voit l’ancêtre et cela le remotive.Il accélère et nous remerciera de l’avoir réveillé.

L’arbitre espagnol à vélo nous rattrape et demande mon numéro de dossard. C’est vrai qu’il est plus de minuit et que nous sommes dans le noir – éclairage réduit – ne pas glisser dans une flaque d’eau ou sur un cailloux…cela serait ballot.. Je n’ai pas pensé à la lampe frontale.

Dernier virage, bip du chrono et surprise un couple de jeunes ferment la course peu de temps derrière moi. Ils seront déclarés hors délais… dommage pour eux et merci pour moi !!!….

Dernière ligne droite : passage devant le parc à vélos, avec encouragements massifs des compétiteurs multi-langues et de toute nationalité, qui eux récupèrent leurs vélos.

Dernier ravitaillement. Je passe sans m’arrêter. Plus que 2 kms…. .encouragements des spectateurs et compétiteurs…

Dernier kilomètre … enfin la lumière… mon étoile !!!….le fameux tapis bleu….et là rangée de Finishers qui me font la Holà, avec Cyrille et Sonia Surf en début de rangée, caméra, télévision et appareils photos… embrassades et félicitations des Champions qui eux l’ont fait en 8h et moi en 16 heures…

J’en ai fait 2 en un jour… Je suis dans une autre dimension…comme un dédoublement…

Je ne sens plus mon corps. Je crois que je remercie tout le monde et prend même le rythme de la musique… photos …encore photos !! Embrassade et je me retrouve avec une médaille autour du cou et l’on me dit de la montrer aux caméras et aux appareils photos…

Une gentille jeune fille me guide jusqu’à la grande tente ou là enfin…je vois des plats de pâtes, du salé et de la bière… un semblant de trop-plein de sucreries, à en avoir la nausée…

Toutes ces dosettes de sucre …très utiles pour un effort de 15 heures 52… j’ai encore le souvenir de cette dernière dosette à base de caféine… au bord de la gerbe…

Sonia Surf et Cyrille mange avec moi… Cyrille va récupérer ma voiture pour aller récupérer mon vélo, Merci… Je me lève de la chaise et là mon vieux corps courbaturé revient au galop : “BoB lève-toi et marche”… J’observe autour de moi, … d’autres y arrivent !!!….une couverture de survie et OUI, j’y arrive… miracle….récupération du vélo et des sacs de transitions….

Direction Hôtel… douche pour tout le monde… mon épouse me marche, malencontreusement,  sur le petit doigt de pied…les larmes me sont montées aux yeux … outch !!!

Il est 3:30 du matin, tout le mode part d’un rire nerveux et le concierge vient nous dire de faire silence…désolé !!!

Nuit brève de 3 heures de sommeil. J’ai faim….de salé….haricots et sauce, bacon jambon, etc…plus de sucré…merci. Nous décidons avec mon épouse de rentrer sur Montpellier et surprise je conduirai sans cramper… Demain Kiné…

Généralités : je suis IRONMAN classé OVERALL RANK: 1946 sur 2547 inscripts relais compris et 2488 partants soit 542 NON Finishers 15ème et dernier de ma catégorie DIV RANK: 15 sur 19 inscrits et la route pour le podium sera longue Amado Calvo 12:21 à plus de 70 ans 30.72 km/h en vélo …respect …j’ai encore du travail devant moi. Tous les résultats ici

Annual Training:

12 derniers mois

  • 311Activités
  • 8,167 kmDistance
  • 527 hHeure
  • 73,679 mGain d’altitude

Respect..j’y avait pensé…me mettre à 4 pattes

Et Félicitations au TEAM PARTAGE ET RÉSILIENCE Overall 09:53:41

Sonia Surf Swim 01:07:56 Cyrille Guilloux Bike 05:01:37 Arnaud Rouquette Run 03:40:54

 

Team Partage et Resilience
Team Partage et Resilience

La vision extérieure d’un expert: Cyrille GUILLOUX

ROBERT DOUSSAN Dossard 332 Barcelone 2015 ( 1ere partie )

 » YOU ARE AN IRONMAN  » : les mots du speaker résonnent encore dans ma tête et dans mon coeur . 00h53 le 6 octobre 2015 Bob est dans le virage des derniers 195 m du marathon de l’ ironman de Barcelone . Une centaine de gens est encore là , présente malgré l’attente et la fatigue de cette longue journée … Les spots éclairent de mille feux la finish line , je distingue une silhouette , la musique est forte et je tends les bras vers Soso pour créer une haie d’honneur ; Nous sommes sur le tapis bleu , nous devançons la ligne d’arrivée d’une trentaine de mètres et le temps vient de s’arrêter …

 » hé Bob ! hé Bob !!! qu’est ce que tu fais …tu nages pas droit ?! tu peux mettre la tête dans l’eau ?! … » : voilà mes mots il y a 2 ans lors d’un premier essai de nage en mer à la plage du boucanet ! Robert a fait à peine 50 m en crawl et son coeur avait explosé !! ….

Nice 2012 l’avait interpellé et désormais il voulait savoir pourquoi ou comment mais il voulait savoir …

Et avec un corps non préparé à une telle épreuve il s’est lancé dans cette quête , improbable , difficile , fascinante , … , résiliente * . Un chemin que vous connaissez , vous qui avez déjà vécu et souffert .

Le 5 octobre à 20h23 Soso et moi apercevons Bob au 13 ème kilomètre . Il court ; il semble bien et il sourit . Quelques mots sont échangés et nous sommes rassurés quant à son état physique et psychique ! Avec Sonia nous allons récupèrer mon vélo du relais  » Partage & Résilience  » et nous le suivrons de loin , sûrement , du moins je crois . Nous sommes épuisés de notre beau relais et je ne sais pas si Bob sera finisher …..

Nous patientons aux alentours du 20 ème kilomètre , encourageons les triathlètes  » explosés  » , « éclatés « , défaits , ne lachant rien aussi ! Bob a disparu au fin fond de la 2 ème boucle du marathon et nous doutons maintenant . Nous revenons vers l’arrivée , Bicyclette en main , et nous nous reposons enfin ….

On en peut plus . La famille et amis viennent aux nouvelles ; je les rassure mais pas très longtemps car la batterie de mon téléphone est épuisée et forcément je ne pourrai pas donner d’autres signes précieux . Vers 22 h Bob revient . Ses pas sont lourds , rasants ; il semble marcher vite mais en fait il court toujours …à 6,5 km/h ! Son visage est marqué et il lui reste encore 18 ou 19 kilomètres à fouler . Ça y est ! nous y sommes ! Ton chemin de croix est là ; le mental ou la 4 ème discipline comme j’aime l’appeler , doit t’élever désormais ! Ou te faire abandonner … Et seuls la communion , l’envie , le coeur et l’écoute sont tes alliés dorénavant . En t’écoutant passer devant nous , Soso et moi décidons de nous rechanger afin de t’accompagner , afin de ne plus te perdre des yeux ! Sonia Reynaud a écrit par la suite :  » ….c’est devant L’EVIDENCE et l’absolue DENSITE de l’instant que tu réalises le POURQUOI …et nous étions simplement là POUR ÇA ! MERCI et BRAVO IRONMAN  » .

Sans vraiment penser , Soso te rejoint et je pars de mon côté rassurer Nana , Marie Paule ♡ :  » C’est dur tu sais Nana mais c’est pas fini ! le temps limite est 1h00 du matin et il a encore 2h30 devant lui … » . En quittant l’hôtel de ma belle mère je longe les bars catalans où des finishers heureux fêtent comme il se doit leur ironman *. La bière coule à flot et la paix a envahi les rues ! La nuit est douce , la pluie fine réapparaît mais j’irai rejoindre Bob et Sonia , laissés il y a 1 heure déjà . Je crois viscéralement que c’était écrit et que nous ne sommes pas venus à Barcelone pour rien … Robert , c’est à toi d’écrire ton histoire , c’est à nous d’en être les témoins !!

Enfin sous un pont je vous aperçois :  » hé Bob ! tu crois pas t’en tirer comme ça ! C’est trop facile ! et on va repartir pour un tour … ». Soso me diras par la suite que 2 kms avant tu n’étais pas vraiment bien et que tu avais écouté le récit de la journée sans compter et du grand coeur de la jeune femme t’accompagnant depuis 1h20 déjà . Le temps passe vite des fois . D’ailleurs il semble se dépêcher car je ne cesse de regarder la montre ….

Et au début du dernier tour de 10,5 kms l’horloge sous l’arche gonflable indique 14h25′! Étant donné le temps limite de 16 h , Robert a encore 1h35 devant lui . le calcul est vite fait et il doit garder son allure . La dernière ligne droite !  » Allez Bob tu lâches rien , pas si prêt du but … » Pas si prêt de l’étoile …. Le parcours à pied est très difficile et se succèdent terre , gravier , herbe trous , goudron , planches de bois , eau et faux plats . À certains endroits la pénombre est telle que l’on ne voit rien , les derniers concurrents sont sur le retour et Bob sera peut-etre l’ultime finisher de Barcelone . Il n’arrive plus à s’alimenter , les rues sont vides et il veut du salé .Les ravitaillements ne sont pas à hauteur de l’événement et du prix de l’engagement !! c’est ainsi . Mais à 5 kms de la fin et 45 ‘ d’un unique et violent effort , tu donneras TOUT . Ce tout qui nous entoure et nous sublime ! Sonia est restée à côté de toi durant 3 heures ! moi sur la fin 10 mètres devant comme pour prévenir d’un éventuel danger ou pousser encore les derniers spectateurs à te supporter ! A 2 km de la fin dans une chicane un groupe s’est vite constitué et a crié , a généré de l’énergie , un truc qui m’a fait frissonner des pieds à la tête :  » Merci Merci ! Comme c’est bon ça Bob ! Whouah que c’est bon !!  »

Un arbitre nous fait comprendre qu’il faudra laisser le triathlète finir seul ; celui ci a déjà prévenu par radio portative que le dossard 332 sera le dernier concurrent et qu’il arrive !

À 500 m de l’arrivée Soso et moi courons plus vite et escaladons les barrières ; nous sommes dans l’antre de la finish line , dans les gradins V.I.P et on s’aperçoit qu’une centaine de gens sont sur le tapis bleu attendant ROBERT DOUSSAN le triathlète de 63 ans !! Sans réfléchir nous sautons la haute barrière pour nous retrouver devant tout le monde .  » il arrive il arrive  » je crie je hurle ! Soso est en face de moi , nous levons les bras …

Nous rapprochons nos mains tendues vers le ciel ! Nous créons une haie d’honneur , tout le monde communie . » Whouah ! c’est pas possible ! j’y crois pas !!  » Je regarde Sonia une énième fois et une silhouette apparaît devant nous à 100 m !  » c’est pas vrai ! c’est un rêve ?! il est là !!!!!! Bob arrive IL RAYONNE ! un halo de lumière entoure la scène , le DJ hurle son nom , nos mains frémissent et je deviens fou , heureux , passionné comme tous les autres ! Quelle euphorie quand Bob me frôle me touche …un cameraman le poursuit ! Au passage de Robert la foule se referme sur lui et le presse sur la ligne d’arrivée !

Un dernier coup d’oeil au temps : 15h57’… ! ( les pros sont partis 6’ avant ).

BOB TEND LES BRAS SOUS L’ARCHE ! je pleure de joie ! je suis à une dizaine de mètres de lui . Le vainqueur lui remet la médaille , mon BEAU papa se retourne vers nous et au dessus de sa tête , je la vois ! oui ! je la vois , elle est bien là …..

MERCI ☆

Durant 5 minutes on a dansé , on a sauté et Bob , mitraillé de flashs , a exulté ! Nous nous sommes approchés de toi puis nous t’avons serré très très fort ! Et à ton oreille j’ai dit :

* YOU ARE AN IRONMAN *

 

Remerciements à

ZEROD
ZEROD

pour ses équipements de Triathlètes

 

 

 

Bicycle Store équipe qui s’occupe des réglages et mises aux points de mon coursier

Grégoire Mienville mon Osthéo

Tessuto Sébastien mon Kiné

Et mes amis Cyrille GUILLOUX, Sonia Raynaud, Arnaud Rouquette et Jeff Deligeard, ainsi qu’à mon épouse pour sa patience et à mes enfants, petits-enfants  et amis

Et Amitiés, aux équipes de Marathon-Photos.com et Global-Pix.com pour leur vidéo et photos