Cyrille Guilloux

Ne restons pas sur un Abandon…ironman Vichy 2017…me voila

Publié le Mis à jour le


Vichy_ironman-2017

 

  • Après mon abandon sur Nice, suite problèmes gastriques ( voir le compte rendu, c’est le cas de le dire ici) , direction Vichy
  • Mais avant, félicitons les amis Finishers:
  • Delw
    asse, JoëlJoël
    BEL 126 1197 1289 01:23:30 06:39:57 05:55:25 14:11:21
    GuillouCyrillex,
    Cyrille
    FRA 15 164 177 01:08:27 05:39:09 04:07:42 11:05:50 4267

    KONACyrille Hawaï

  • QUI prend un SLOT pour KONA
    Cinarelli, DaniloDanilo ITA 90 576 612 01:04:30 06:05:11 05:08:18 12:27:36 3286
  • Et tous les autres Finishers….

CYCLISME PAR ROBERT DOUSSAN LE 26-07 @ 09:27 Type d’événement: Entraînement Montferrier-sur-Lez Cyclisme cool avec le vent 22.1 K/H Vitesse moyenne en déplacement D+641
– 6 arrêts pour reprendre contact avec mon aire de jeux et aussi un pour éviter de me faire renverser par 4 camions qui faisaient la course. 130 bpm Fréquence cardiaque moyenne 158 bpm
Fréquence cardiaque maximale 3.3 Aérobie TRAINING EFFECT

COURSE PAR ROBERT DOUSSAN LE 27-07@ 10:49 Type d’événement: Entraînement Montferrier-sur-Lez Course à pied avec des poteaux à la place…des jambes
Je pars avec une lourdeur dans les jambes, donc exercices d’assouplissement actif et il me faudra la moitié du parcours pour arriver à trottiner, conclusion les 7 kms en heure…108 bpm Fréquence cardiaque moyenne 129 bpm Fréquence cardiaque maximale 2.0 Aérobie TRAINING EFFECT

CYCLISME PAR ROBERT DOUSSAN LE 28-07@ 09:37 Type d’événement: Entraînement Montferrier-sur-Lez Cyclisme ENTRAÎNEMENTS
1- Pré-lactique sortons du diesel selon Nicolas
* Echauffement – 23:00 min:s Zone de fréquence cardiaque 3 (Aérobie)
** Répéter 4 Fois
Vélo – 00:30 min:s – 100 à 140 rpm
Vélocité en rpm tourner les jambes
Récupération – 00:45 min:s
*** Répéter 3 Fois
Vélo – 00:30 min:s – Zone de puissance 7
Travail sur la puissance
Récupération – 00:45 min:s
**** Répéter 6 Fois
Vélo – 00:30 min:s – 30.0 à 60.0 K/H
Série Sprint
Récupération – 00:45 min:s – 60 à 120 rpm
Récupération
***** Répéter 3 Fois
Vélo – 00:30 min:s – 80 à 150 rpm
Récupération en travaillant sur fréquence pédalage
Récupération – 00:45 min:s – Zone de fréquence cardiaque 3 (Aérobie)
Récupération – Appui sur touche Lap – 60 à 100 rpm
FIN
Rentrer Maison: 42.06 km Total Distance
1:53:29 Temps
22.2 K/H Vitesse moyenne 22.7 K/H Vitesse moyenne en déplacement
249 m Gain alt…127 bpm Fréquence cardiaque moyenne 157 bpm
Fréquence cardiaque maximale 3.4 Aérobie TRAINING EFFECT

COURSE PAR ROBERT DOUSSAN LE 29-07@ 09:27 Type d’événement: Entraînement hil6lmfybrwdyfbymimmkxbcot5rxipvwafa7j3a-1m-2048x1536Course à pied objectif 8 km 8.0 K/H Vitesse moyenne en déplacement 9.9 K/H Vitesse max avec petit dénivelé 76 m Gain alt objectif Marathon de l’ironman de Vichy…7 km/h…2015 Half ironman 2015 7.2 K/H Vitesse moyenne 7.4 K/H Vitesse moyenne en déplacement

Today 129 bpm Fréquence cardiaque moyenne
149 bpm Fréquence cardiaque maximale
3.2 Aérobie TRAINING EFFECT

MULTISPORT PAR ROBERT DOUSSAN LE 31-07 @ 09:49
Type d’événement: Entraînement Allons nager en eau douce et sans combi
* Footing 1 km pour chauffer le papy
** 3 Tours du lac du Crès, pour m’habituer à nager sans Wetsuit en eau douce…conclusion je flotte, mais avec de la traîne…1.8 kms en 1 heure…mauvais 72 SWOLF moyen, c’est vrai que j’étais en mode touriste..93 bpm Fréquence cardiaque moyenne
*** retour au véhicule en Footing 2 km 7.3 K/H Vitesse moyenne en déplacement 11.0 K/H Vitesse max 125 bpm Fréquence cardiaque moyenne 140 bpm Fréquence cardiaque maximale

COURSE PAR ROBERT DOUSSAN LE 01-08 @ 10:39 Type d’événement: Entraînement k4k_-1f_hk3zswxizf4qrhlwccipnttr8bt78yd500g-2048x1536Montferrier-sur-Lez Prades Montferrier 10 kms en 01:15:10 à 8.1 K/H Vitesse moyenne en déplacement 9.5 K/H Vitesse max…131 bpm Fréquence cardiaque moyenne 160 bpm Fréquence cardiaque maximale 3.5 Aérobie TRAINING EFFECT
Test récupération en fin de circuit trouver une belle pente et faire monter le cardio Today 160 puls attendre 1′ (une minute) et voir si le cardio est redescendu de 25 puls soit 135 puls ( aujourd’hui 132)

CYCLISME PAR ROBERT DOUSSAN LE 02-08@ 10:05 Type d’événement: Entraînement 45 kms D+ 255 Montferrier-sur-Lez Sources du Lez Faux plats et Bosses séance de maintien 129 bpm
Fréquence cardiaque moyenne 158 bpm Fréquence cardiaque maximale 3.1 Aérobie TRAINING EFFECT 23.8 K/H Vitesse moyenne en déplacement 45.4 K/H Vitesse max 179 W Puissance moyenne maximale (20 min)

NATATION EN EAU LIBRE PAR ROBERT DOUSSAN LE 05 août @ 10:12 Type 20638624_1502047476524593_5113302516211354176_nd’événement: Entraînement Le Crès Natation en eau libre avec Thomas Petite reprise sans cardio, après une 20621050_1502047323191275_1108695539804848878_npériode récupération de fatigue cumulée due à ma bronchite, demain un peut de vélo dans la chaleur pour voir la récupération, Thomas mon grand petit-fils à fait 2 tour du lac, un sans palmes et l’autre avec et moi juste avec mes lunettes.
Essayons de travailler mon allonge premier 500 mètres 1.38 mètre, second 1,40, troisième 1.26 ( problème de mucosité résiduelle) et 200 derniers mètres 1.14 mais avec augmentation de la cadence 27 pour 25 de moyenne …64 SWOLF moyen 47:55 Temps de déplacement sur 1700 mètres

CYCLISME PAR ROBERT DOUSSAN LE 07-08@ 09:49 Type d’événement: Entraînement Sur les Conseils de mon coach…papy se sens fatigué : donc lève le pied…espace tes entraînements et pas plus d’une heure et après échauffement test quelques pointes de vitesse et d’intensité. Et surtout ne pas oublié de bien s’hydrater et de rechargé ton organisme en oligo éléments et sels minéraux.
Premier tour de chauffe 11 kms 80 en 28:16 soit 25 de moyenne
Second tour 11.76 kms en 22:10 à 31.83 km/h avec de bonnes sensations
*** retour au calme et cool pour une sortie totale 25.7 K/H Vitesse moyenne en déplacement 134 bpm Fréquence cardiaque moyenne et 37.4 K/H Vitesse max 154 bpm Fréquence cardiaque maximale 3.6 Aérobie TRAINING EFFECT 211 W Puissance moyenne maximale (20 min) sur D+ 89m

Test sortie courte

ironman VICHY 2017…Calculons nos prévisions

Comme le dit Soso Surf après son ironman de Maastrich…Sur le papier ça peut le faire…Si le papy est dans un bon jour, que sa bronchite lui lâche la grappe et SI…

2014 Résultats: ironman Barcelone Garmin Official 2014 Résultats: Barcelone Official OVERALL RANK: 1946 DIV R 15 Swim: 1:52:10 Bike 7:15:16 Run 6:30:22 Overall 15:52:21 T1: Swim-to-bike 12:32 T2: Bike-to-run 2:01 Run 06:30:22

Vichy Natation Objectif  2017 01:40  sur 3900 m… Half 2015  52:55 Temps de déplacement pour 2200 mètres … ironman Nice 2017 avec problème 4,021 m Distance en 01:42

T1:  06    2015 9:17

Vélo 2015 25.5 K/H Vitesse moyenne 25.6 K/H Vitesse moyenne en déplacement 461 m Gain d’altitude total Objectif  2017 27 km/h soit 6 heures 40 Nombre de calories dépensées : 3138 kcal  Objectif 08:26 de course Mauvais jour 25 kms/h temps 7:12 + 1:49:17 = 9:01:17

T2 : 07  + 09:01:17 = 09:08:17 et 2015 6:55  ou 08:33 dans l’hypothèse de rêve

Running Semi 2015 7.2 K/H Vitesse moyenne 7.4 K/H Vitesse moyenne en déplacement

Plus mauvaise hypothèse 16h – 09:09 = 6:51 pour le marathon 6.16 km/h

Hypothèse ou Papy se sent bien, il me restera 16 – 8:33 = 07:27 pour mon Marathon soit vitesse de 5.66 km/h …Aix 7.45 … Luxembourg 6.918 DONC  objectif  6h vitesse 7 km/h  Just Finisher en  Is Possible I Hope “sur le papier.” Soit en 8 h 33 + 6 = 14 h 33 ou 9 h 09 + 6 h = 15h09

4 partants pour l’ironman de Vichy 2017

  1. 209 DOUSSAN Robert M65-69 FRA (FRANCE) TOBESPORT
  2. 283 BAERT Marc M65-69 BEL (BELGIUM) Millau Triathlon
  3. 300 PITTION-ROSSILLON Michel M65-69 FRA (FRANCE) SAINT ASTIER TRIATHLON
  4. 1437  MCCARTNEY Alan M65-69 GBR (UNITED KINGDOM) Championnat du Monde 2015 IRONMAN 70.3: 30/08/2015 et 2 Half – 2016 IRONMAN Lanzarote: 21/05/2016 en 15:18:54

COURSE PAR ROBERT DOUSSAN LE AUJOURD’HUI 09 août@ 09:54 Type d’événement: Entraînement Montferrier-sur-Lez Course à pied avec et sans Thomas
Mon grand petit fils Thomas a voulu m’accompagner dans ma promenade matinale, mais au bout 1.5 kilomètre papy,  » j’ai mal aux 2 genoux », ( il doit encore grandir..) je lui conseille de se rentrer et me voila de nouveau en solitaire, parti pour mon 10 kils à 8 km/h de moyenne prévu avec un petit dénivelé…Réalisation en 01:09:11 soit 8.7 K/H Vitesse moyenne en déplacement 12.6 K/H Vitesse max. 148 bpm Fréquence cardiaque moyenne 168 bpm Fréquence cardiaque maximale 5.0 Aérobie TRAINING EFFECT

En Route pour Vichy

CYCLISME PAR ROBERT DOUSSAN LE AUJOURD’HUI 11-08@ 08:58 Type d’événement: Entraînement Papy t’aimes pas le vent…alors pédale
* Tour de chauffe de 11.6 kms en 28:46 avec Vent 26,3 rafales 53,3 km/h… vitesse en vélo 24.20
** Second tour 11.73 kms en 25:19 avec toujour le vent dans le même sens , ma vitesse 27.8 kms/h soit 4 km/h de moins que la dernière sortie sans vent.
Sortie globale 25.6 K/H Vitesse moyenne en déplacement 40.5 K/H
Vitesse max 214 W Puissance moyenne maximale (20 min) 141 bpm Fréquence cardiaque moyenne 160 bpm Fréquence cardiaque maximale 3.9 Aérobie TRAINING EFFECT

COURSE PAR ROBERT DOUSSAN LE AUJOURD’HUI le 13 août@ 09:47 Type d’événement: Entraînement Course à pied…essayons nous a un négativ split
Objectif 5 kms à 8 km/h
Et enchaînement avec un 5 Km à 9 km/h D+62
Réalisation 5kms en 37:44 soit 7.951
5 kms suivant en 31:44 soit 9.45 km/h
bpm % max. Zones
145 bpm Fréquence cardiaque moyenne 167 bpm Fréquence cardiaque maximale 4.3 Aérobie TRAINING EFFECT 8.6 K/H Vitesse moyenne en déplacement sur les 10 kils et 11.1 K/H Vitesse max

Negativ SPLIT

NATATION EN EAU LIBRE PAR ROBERT DOUSSAN LE 14-08 @ 18:16 Type d’événement: Entraînement Le Crès Natation en eau libre avec l’ami Benoît L’ami chti Benoît de 20799265_1511210032275004_6785294907427592417_npassage sur Montpellier me demande de partager sa reprise natation après son ironman Malheureux de Maastrich, et je répond que bien volontier, mais de préférence si cela ne le gène pas au Lac du Crès moins galère que de prendre les embouteillages pour aller sur Carnon…et bien cela fut bien agréable. Donc entrainement soft et imprévu histoire de ne pas oublier de bouger les bras dans l’eau….avant Vichy.

MULTISPORT PAR ROBERT DOUSSAN LE AUJOURD’HUI 16 août@ 10:58 Type d’événement: Entraînement Dernière sortie avec enchaînement
Objectif 2 boucles de saint Mathieu en vélo à 22.5 de moyenne et enchaînement avec 5 kil à 7 km/h
Réalisation vélo 77.29 km Distance à 22.4 K/H Vitesse moyenne en déplacement 49.1 K/H Vitesse max avec quelques ralentissements et arrêts imprévus, 129 bpm Fréquence cardiaque moyenne 165 bpm Fréquence cardiaque maximale 3.2 Aérobie TRAINING EFFECT …Run de 5.01 km Distance 7.1 K/H Vitesse moyenne en déplacement 15.5 K/H Vitesse max 127 bpm Fréquence cardiaque moyenne 137 bpm
Fréquence cardiaque maximale 3.4 Aérobie TRAINING EFFECT

NATATION EN EAU LIBRE PAR ROBERT DOUSSAN LE AUJOURD’HUI le 24 août@ 17:24 21032550_1520758067986867_244346897136865245_nType d’événement: Entraînement Le Crès Natation en eau libre reprise après 7 jours de Lumbago
560 mètres en slip et pince nez..16:37 Temps de déplacement 68 SWOLF moyen

 

RANDONNÉE PAR ROBERT DOUSSAN LE AUJOURD’HUI 25 août @ 17:06 Type d’événement: Entraînement Montferrier-sur-Lez Randonnée pédestre avec Footing
Suivons les conseils de mon Osthéo…petite sortie Marche et Footing, pour voir la réaction de mes lombaires…encore quelques petits picotements…maintenant serais-je capable de faire les 4 kilomètres de natation sans combinaison et dans quel état de fatigues ???

NATATION EN EAU LIBRE PAR ROBERT DOUSSAN LE 27 août @ 07:21 Type d’événement: Course ironman Vichy Natation en eau libre ironman hypothermie
Non trop froid pour le papy de nager sans combinaison… température corporelle descendue à 35… arrêt de mon ironman à la sortie à l’Australienne mais sans la température de l’eau à 25.6…Analyse à froid c’est le cas de le dire, de mon abandon par hypothermie sur l’ironman de Vichy…température corporelle relevée par l’équipe médicale 35°C après seulement 2300 mètres de natation et barbotage.. réglementation à revoir pour les papy’s et autres…laisser le libre arbitre sous la responsabilité individuelle de chacun de choisir entre un coup de chaud ou une hypo ???. Maintenant direction Emilia Romagna ironman Cervia

Hypothermie

*** Savoir gérer ses frustrations et féliciter ses ami(e)s Superbe performance de Soso dans le 70.3 et sa 4ème place Nager 00:40:13 93 Trans 1 00:04:20 86Bicyclette 02:41:27 47 Trans 2 00:04:04 109 Courir 01:44:55 45 . Désolé pour mon ami MAURIANGE, Renaud (FRA) Hors délais sur vélo de 4’30 et bravo à tous et Toutes les FINISHERS. Rendez-vous en Italie.

Classement dans ma catégorie d’âge

prénom BAERT, Marc (BEL)
club Triathlon de Millau
Tranche d’âge 65
Nombre 283
Mon favori 1er dans ma catégorie
Divisé
Temps
Endroit
Nager
01:32:26
695
Trans 1
00:07:37
750
Bicyclette
06:07:58
835
Trans 2
00:09:41
885
Courir
05:51:24
961
prénom
MCCARTNEY, Alan (GBR)
club
Barcuda Triathlon Club
Tranche d’âge
65
Nombre
1437
Mon favori
2 ème et dernier dans ma Cat
Divisé
Temps
Endroit
Nager
01:40:04
877
Trans 1
00:11:40
1075
Bicyclette
07:10:09
1095
Trans 2
00:15:40
1091
Courir
05:48:42
953
prénom
PITTION-ROSSILLON, Michel (FRA)
club
SAINT ASTIER TRIATHLON
Tranche d’âge
65
Nombre
300
Mon favori
Hors délais natation
Divisé
Temps
Endroit
Nager
02:25:37
1157
Publicités

TRIATHLON LD de CANNES 2016

Publié le Mis à jour le


Triathlon_Cannes

Premier gros challenge de la saison 2016…pour le papy « Just Finisher » et son Team Cyrille GUILLOUX et Sonia REYNAUD

Mois de mars 30 Activités 56:58:09

Running 9 Activités 108.37 kms surtout du Trail d+1,535 m 13:32:35 h:m:s

Vélo 20 activités 761.08 km d+5249 m 31:21:38 h:m:s

Natation 7 Activités 18950 mètres 8:04:47 h:m:s

Musculation 1h + 15h de gainages et étirements non compris dans l’analyse Garmin

Merci à nos Mécènes pour leur aide financière

 Un Triathlète investi dans le dur…profitez
immo-petit

Prenez contact avec mon coach vélo Nicolas ici

ZEROD-M


Timbre-ironman-petitVidéo de présentation en cliquant

Le slogan de l’association Parents-Brisés  » Résilience Trougth Sport » vous convie à visiter dans cette attente notre blog

Faire un don

NATATION – 2 KM  Délais : 65 minutes (sortie de l‘eau 09:05)

Les nageurs partiront de l’anse ouest de « Bijou Plage » devant le Palm Beach, pour effectuer une boucle de 1000m. Une sortie à l’australienne les conduira à réaliser une deuxième boucle. Ils sortiront par l’anse Est, monteront des escaliers (10 marches) et se rendront dans le parc à vélo.

VÉLO – 80 KM d+1100 mètres Délais : 05h05 temps de course (13:00). 

Une sortie de Cannes par l’Ouest en traversant la Croisette avec un passage devant le Palais des festivals. Direction le boulevard du midi et ses plages. La Bocca, puis Mandelieu par le bord de mer avec une première ascension dans le Tanneron. La traversée de l’arrière pays vous amènera à Grasse, d’où vous redescendrez sur Cannes en traversant Mougins, Valbonne puis Vallauris. Le retour se faisant par Golfe Juan et la voie rapide pour arriver au parc à vélo en empruntant le boulevard Gazagnaire.

COURSE À PIED – 16 KM Délais Swim + Bike + Run : 7h30 temps de course (15:30). 

16km sur le mythique boulevard de la Croisette en 4 boucles sous le regards des plus beaux palaces Cannois !

*** Toutes les informations complémentaires sur le site ***

MULTISPORT PAR BOB LE 01-04 @ 10:58 Récupération active en salle
Type Entraînement : 2 sessions vélo Spinning première à 100 rpm sur puissance 160 Watts 10′
Presse et autre instruments de torture, pour les cuisses et le jambes
15 mns puissance réduite 90 à 105 rpm
Ensuite travail, sur les dorsaux et les cuisses et Abducteurs.

CYCLISME PAR BOB LE 03-04@ 09:22 Hors délais Gignac Cyclisme 138 KMS L’Héraultaise Roger_Pingeon_138KmCyclosportive Roger Pingeon ..Dur..Dur
Type d’événement: Course Le papy a présumé de ses forces…Trop d’entrainement peut-être et surtout pas assez de période de repos. Heureusement que vers la fin il a rattraper Jean-Pierre un autre retardataire pour se motiver réciproquement.
Mon Garmin donne 2062 de d+ à 20km/h de moyenne sur la totalité.
2015 : 138.00 km Distance 22.5 km/h Vitesse moyenne 2,979 C Calories
6:07:55 Heure 1,661 m Gain d’altitude 139 bpm Fréquence cardiaque moyenne 162 bpm Fréquence cardiaque maximale
2016 : 134.93 km (j’ai oublié de déclenché avec le monde autour de moi…) Distance 20.1 km/h Vitesse moyenne 3,165 C Calories 140 bpm Fréquence cardiaque moyenne 168 bpm Fréquence cardiaque maximale

Merci à nos Mécènes pour leur aide financière

NATATION EN PISCINE PAR BOB LE 05-04@ 08:47 Natation en piscine 2350 m Manque 50 mètres en 55:54 Type Entraînement :
950 mètres avec PB en 24:03 Allure Moyenne 2.32
1000 mètres avec Plaquettes + PB en 23:09 Allure Moyenne 2.19
400 mètres avec PB en 08:42:05 Allure Moyenne 2.11

NATATION EN PISCINE  PAR BOB LE 06-04 @ 15:04 Natation en piscine avec seulement P.B   Type  Entrainement récupération active pour reposer les jambes et ne travailler que sur le mouvement des bras et des mains. Manque minimum 50 mètres en brasse car si je parts et arrive sur le même plot d’un piscine de 50 mètres…un aller retour 100 mètres.2800 mètres en 01:10:22

FiFi_BiBiCYCLISME PAR BOB LE 07-04 @ 09:46 Montferrier-sur-Lez Cyclisme petite sortie avec FiFi récupération active Type Entraînement Remerciements à FiFi et à un cycliste de l’équipe de Clapier avec qui nous avons fait un bout de route avec un vent qui commençait à forcir et des changements de rythmes sympa…46.42 km à 25.2 Km de moyenne et une Fc moyenne de 128 et un max à 158
Vent Sonde Newton+ 25,3 max 59,1 km/h souvent de face ou de travers

Le Triathlon m’a sauver…Merci VIDO…pour m’avoir fait découvrir ce sport

Epicier_Fou

*** La vidéo sur France2 INA 1997 https://player.ina.fr/player/embed/CAB97128062/1/1b0bd203fbcd702f9bc9b10ac3d0fc21/560/315/1

COURSE À PIED PAR BOB LE 07-04 @ 17:24 Running Test récup Montferrier-sur-Lez Course à pied Type Entraînement Après 1.65kms de Footing et Marche pour essayer de régler mon problème de capteur cardio HRM Tri…Je crois que j’ai mis les piles OUT.
Un petit RUN de 2.53kms à 5:25 min/k avec une pointe à 12.2 km/h sans monter le cardio à plus de 143 sur la Epson Runsense

 *** Faire du sports OUI…Mais surveiller les voyants ***

  • Ferritine … 76 ng/mL Norme -60 ans 30 à 400 * Antériorité 99 (Sang – Immunoturbidimétrie latex – Roche) St-Aunes 171 pmol/L Normes 67 à 899 * Antériroté 222
  • Créatinine ………………………………… 10,7 mg/L Normes 6,7 à 11,7 Antériorité 11,6
  • DFG estimé d’après Lewey (MDRD) ……en légère amélioration 73 mL/min/1.73m2   Antériorité 63  Norme 2  60-89 DFG légèrement diminué Fonctionnement des Reins
  • Sodium …………………………………. …… 140 mmol/L  Normes 136 à 147 Antériorité 141
  • Potassium …………………………………… 4,5 mmol/L Normes 3,9 à 5,3 Antériorité 5,1 (Sang – Potentiométrie indirecte – Roche) St-Aunes

MULTISPORT PAR BOB LE AUJOURD’HUI @ 09:52 Beaucoup de Vent…changement de programme Type Entraînement 7 fois la Bosse de la Source du Lez : 5 fois en danseuse sur toute la longueur FC Max 143 de moyenne sur les 5: 83% de la Max 03:56 sur 1 km pas assez longue pour faire une séance au seuil et 2 fois assis ( une fois en force soit et la dernière en vélocité) vitesse moyenne 13km/h pour 175 Watts de moyenne soit 62% du Max.
Ensuite petit enchaînement négative split sur 4.5km 8.8 km/h Vitesse moyenne en déplacement sur la globalité avec une Fc de 121 en moyenne

COURSE À PIED TOUT TERRAIN PAR BOB LE 10-04 @ 10:08 Trail Roc des Mates Lauret Course à pied   Type  Course: Super temps, super organisation, super balisage et super buffet avec une ambiance du tonnerre.

2015 – 12.5kms  365 DOUSSAN Robert FRA n°226 51 rang 15 V3M 251 M 01:42:26 7.32

2016 – 15 kms 410 DOUSSAN Robert n°10124 rang 21 V3M 326 M 02:11:59 6.82 TEAM PSL [34] Tobesport Asso Parents-Brisés

225 VIALA Jean Marc n°261 65 V1M 205 M 01:42:18 8.80 [34] Los Blanbecks

263 BOIX Abel n°258 6 V3M 232 M 01:47:53 8.34 [34] Los Blancbecks

276 COULON Cédrik n°10148 83 V1M 241 M 01:49:01 8.26 TEAM PSL [34] Ambrussum Team

315 MAKHLOUFI Bruno n°171 36 V2M 266 M 01:51:49 8.05 [34] Los Blanbecks

385 SONG Myungcheon n°225 102 V1M 309 M 02:05:15 7.19

420 VALENTIN Laure n°10115 40 SEF 87 F 02:13:57 6.72 TEAM PSL [34] Acl Lattes

MULTISPORT PAR BOB LE 11-04 @ 15:53 ..4 sessions de Spinning pour 26kms Type récupération active Entraînement 10′ Vélo + Presse + 15′ Vélo + Legs + 15′ Vélo + Cuisses + 15′ Vélo…pour les abducteurs et haut j’ai oublié de réactivé le chrono

NATATION EN PISCINE  PAR BOB LE 12-04@ 09:07 Natation en piscine avant LD de Cannes de dimanche  Type  Entraînement:  Seulement le PB essayons la régularité 1000 premiers mètres 24:03 avec quelques accélérations pour faire monter le cardio à 135 et 1000 suivants 27:24 plus régulier mais 03:21 de plus

Séance-Maintien

MULTISPORT PAR BOB LE 13-04 @ 16:34 Session entretien 4 fois 10′ Spinning   Type Entraînement 4 niveau de puissance 1 – 3 – 5 – 8 en gardant toujour la même rpm entre les séances Legs – Presse – cuisses et pour récupérer et finir travail sur le Haut pour un total de 21 kms

NATATION EN EAU LIBRE PAR BOB LE 14-04 @ 08:39 Pérols Natation en eau libre…mon Carnonespace de Liberté Type Entraînement : Test de la Wetsuit ZEROD Vanguard, merci aux Frères DOREZ , dans une eau fraîche, mais une fois la barre frontale due au froid à hauteur des sinus passé…Le pur plaisir de l’espace libéré et du manque de repère de des lignes…un régal pour moi. Test de la sortie à l’Australienne.
Premier test de la Epson Runsense SF810, offerte en test par Epson en eau libre en position MARCHE (Pédestre) et les résultats semblent corrects et identiques par rapport à la GARMIN 920XT. Tracing identique par contre toujour le problème Ascension totale Ascension totale 80 m et pourtant je n’ai pas monté de marche. Distance 2,070 km là elle est gentille avec moi …si je la met le jour de la compétition, je sort devant beaucoup de nageurs ( Garmin 1170) FC Cardiaque au poignet Garmin 117 de moyenne et 138 pour Epson peut-être que vu le froid de l’eau influence les puls au poignets pour lutter contre le froid et un max à 199 pour la Epson et un max à 140 pour la Garmin dans mon sprint final.

Résultats du Team

** 144 GUILLOUX Cyrille n°321 52 MASM 04:30:15 21.76 00:34:49 165 00:04:53 350 02:28:15 107 00:04:41 562 01:17:38 232 MAUGUIO CARNON TRIATHLON

*** 388 REYNAUD Sonia n°323 14 SEnF 05:00:09 19.59 00:36:32 252 00:05:45 465 02:46:01 379 00:04:42 565 01:27:10 477 MAUGUIO CARNON TRIATHLON

MULTISPORT PAR BOB LE 17-04 @ 06:00 Triathlon LD de Cannes 2016 modification interface la merde Type d’événement: Course

Natation Garmin 49:19 Officiel 53:11 Prévu 50’

T1 09:52 Officiel 09:13  Prévu 10’

Erreur de manipulation de mon Garmin …Vélo temps officiel 03:41:23 soit 21.7 km/h malgré le mauvais temps et l’état de la route glissante et encombrée de voitures avec la route ouverte. Prévue 03:45 Dommage pour la pluie descentes périlleuses. Modifications Manuelles effectuées sur Garmin Connect.

T2 Prévue 5’ Officiel 8:55 Pause pipi non prévue

Running prévu à 8 km/h Réalisation sur plus de 17 kms au Garmin à la place de 16 à 8.2 km/h

Analyse plus fine:

765ème sur 774 Finishers DOUSSAN Robert BIB 514 en 06:46:32 Vitesse moyenne 14.46

Natation Officielle  00:49:25  Rang 755 Natation 2014 en 50:35 légère amélioration

T1 00:09:13 rang 749 j’avais prévu 10’

Vélo  03:35:45 rang 760 perte de 5 places Perte de temps sur récupération de mon téléphone tombé 1:49 + 2 Déraillements 3:25 soit au total 5:14 de perdues bêtement + pas de reconnaissance du nouveau parcours et pluie + grêle route glissante et dangereuse en descente vitesse max réduite à 45 km/h à la place de 55 à 60 + Route ouverte avec beaucoup de ralentissements dus aux voitures dans la partie finale. Soit un gain potentiel de 15 minutes au total sans plus d’effort en 03:20:45 j’avais prévu 3:45 et en 2014 j’avais réalisé sur l’ancien parcours 03:58:04 amélioration potentielle pour mes prochaines compétitions 37 minutes amélioration de 15%  passage de 20.162 km/h à 23.91 km/h de moyenne . Merci Nicolas mon coach vélo.

T2  00:06:22 Gain de 27 places  malgré la pause pipi 733

Running 02:05:48 Rang 762 Perte de 29 places,  en 2014 01:58:38 avec d’après mon Garmin 1.100 km de plus cet année.

 

Merci à nos Mécènes pour leur aide financière

 Ma_Cabane


Timbre-ironman-petitVidéo de présentation en cliquant

Le slogan de l’association Parents-Brisés  » Résilience Trougth Sport » vous convie à visiter dans cette attente notre blog

Faire un don

Préparation du Triathlon LD de Cannes 2016…avec le semi-marathon de la Grande Motte

Publié le Mis à jour le


LD_Cannes

Triathlon LD de Cannes 17 avril 2016 donc La Renarde 23 Kms de Trail le 14-02 pour casser de la fibre http://www.vailhautrail.fr/23km/ ensuite  Semi-Marathon de la Grande Motte le 6 mars et le trail du Lirou pour le 27 mars et la René Pingeon le 3 avril 2016 … Objectif intermédiaire Triathlon 70.3 d’Aix le 01 mai 2016… Objectif de l’année ironman de Nice le 5 juin 2016 ***

Retour sur le mois de janvier 2016

  • Swimming  distance 1550 mètres
  • Running distance 62 KMs
  • Bicycle 521 KMs + Salle

Maintenant voyons février

MULTISPORT PAR BOB LE 01-02 @ 14:26 Trottinons pour faire quelques longueurs  Type d’événement: Entraînement …7 kms de footing pour descendre à la piscine + 1100 de nage avec P.B + 7kms de footing pour le retour…Tout pour le plaisir dans cette A-M printanière….Mes Conclusions sur la Epson Runsense SF-810…Bien pour tous les débutants…mais doit être amélioré fortement pour devenir un coach sportif.

MULTISPORT PAR BOB LE 03-02 @ 08:33 échauffement et allons chercher des farines pour les crêpes Type d’événement: Entraînement  ..Après  12 minutes de chauffe en salle sur le second parcours travaillons la longueur de notre foulée pour la porter à 1 mètres sur 10:30…et ensuite allons chercher nos farines bio pour faire des crêpes aux petits-enfants et à la Nana et papy.

Pendant les 01:41:11 …0.88 m Longueur moyenne des foulées 136 bpm

Fréquence cardiaque moyenne 153 bpm Fréquence cardiaque maximale …8.6 km/h Vitesse moyenne avec longueur foulée moyenne de 0.88 avec Garmin et 0.86 avec Epson en déplacement et 9:28 en accélération moyenne de 5:53 avec Vitesse max 11.4 km/h et un cardio moyen de 144

MULTISPORT PAR BOB LE 03-02 @ 15:30 Après 1 heure de salle Retour en négative split Type d’événement: entraînement …Après un petit entrainement matinal en Footing 12 kms …Allons à la salle de Wellness de Teyran en Footing 7.5 kms/h sur 5 kms …1 heure de salle travail sur Press + vélo + Legs et travail sur le haut…retour en négativ split sur 5 kms de Running à 9.7 km/h Vitesse moyenne en déplacement

CYCLISME SUR ROUTE  PAR BOB LE 04-02@ 09:45 Tu n’aimes pas le vent en vélo…vas pédaler Type d’événement: Entraînement  …Dans un vent tourbillonnant dans les collines et jouant avec moi…Récupération active…tien! j’ai oublié la ceinture cardio du Garmin…elle est si discrète…Essayons nous a quelques sprints (une dizaine ) dans les bosses avec quelques intervalles fréquence de pédalage à 110 tours…

CYCLISME SUR ROUTE  PAR BOB LE 04-02@ 15:44 Tu n’aimes toujour pas…retourne …dans le vent tourbillonnant  Type d’événement: Entraînement …Testons notre prochaine sortie PMA programmée sur la Garmin 920XT.

Wind-PMA

La puissance maximale aérobie peut-être maintenue entre 5 et 7 minutes chez les cyclistes entraînés. Elle est en général comprise entre 250 watts, chez les cyclos peu entraînés, et 550 watts, pour les meilleurs cyclistes professionnels (gros rouleurs).

Première programmation série de 3′ …mais mauvaise programmation de la puissance pour l’alarme. Changer pour zone 4 et non pas 3….je me disais c’est trop facile…LoL

454 W Puissance max. sur cette sortie

136 W puissance moyenne maximale (20 min)

CYCLISME SUR ROUTE  PAR BOB LE 05-02 @ 10:56 Récupération active Type d’événement: Entraînement …25 kms dont une partie sur la route du Lien avec une succession de très gros camions qui vont très vite et me font l’effet de rafales de vents en me doublant …j’étais pas serein…mais j’ai maîtrisé mon cardio n’est monté qu’à 138 bpm…LoL …COURSE À PIED  PAR BOB LE AUJOURD’HUI @ 12:23 Enchaînement après petite sortie vélo Type d’événement: Entraînement …Petit négative split sur le retour à 10 km/h sur 3 kms soit 15:17 et 7.6 sur l’allé soit 22:05

Jeux concours Epson

COURSE À PIED PAR BOB LE 07-02@ 10:46 Montferrier-sur-Lez- Course-à pied..travail sur la foulée…Type d’Événement: Entraînement Testons en comparatif le capteur de foulée

** Epson Runsense SF-810 avec mes nouvelles Vibram BIKILA…en rodage…Foulée 90 cm

Etoile_des_neiges

Today Garmin 920 XT : sur d+ 110 mètres : 0,92 m Longueur moyenne des foulées 5,5% Rapport Moyen vertical 5.2 cm Oscillation verticale Moyenne 49,5% G / D 50,5% Équilibre TCS Moyen 340 ms Temps de contacter Moyen Avec le sol

Le 10 janvier 2015 en compétition à Caveirac 0.87 m Longueur moyenne des foulées 5.0 cm Oscillation verticale moyenne 318 ms Temps de contact moyen avec le sol

*** Je préfère pour contrôler et corriger ma foulée regarder ma Garmin 920 XT plus imagé…et comme le dit mon coach Nicolas Elzeard travail technique sur la foulée, comme sur le coup de pédale mais difficile de se concentrer plus de 5 minutes…après le naturel revient au galop.

Jeux concours Epson  » Les Bronzés Font du Ski »

MULTISPORT PAR BOB LE 08-02 @ 15:49 Session Force en salle Type d’événement: Entraînement …Séance de Fractionné 30″ sur tapis de course en fin d’entraînement Force…Presse 200 kg…Legs 45 kg en série de 10

Force

CYCLISME SUR ROUTE  PAR BOB LE 09-02 @ 10:00 Encore une pré-lactique Type d’événement: Entraînement

Objectif une puissance moyenne dans les sprints de 325 Watts en réduisant mon temps de récupération

Fractionné-09-02

Analysons: 13 sprint  de 30″ à 325 Watts de moyenne avec un mini de 240 Watts  ( un véhicule me double avant un dos d’âne et me serre en ralentissant pour prendre l’obstacle ??? ) et un Max de 389. Vitesse moyenne 32.5 km/h avec une rpm moyenne de 68 et un cardio de 147. J’espère que mon coach Nicolas sera pas mécontent du papy, car en plus je fini mes sessions avec de la réserve.

CYCLISME SUR ROUTE  PAR BOB LE 11-02 @ 10:01 Essayons les conseils de Marion CLIGNET Type d’événement: Entraînement … La Triple championne Médaille d’or aux Championnats du monde sur piste 1994, 1996, 1999 et  la double  Médaille d’argent aux JO de 1996 et 2000 en poursuite a eu la gentillesse de me donner un conseil: Travaille tes rpm dans les sprints de 30″…Alors today j’ai essayé…

Sur 12 sprints sur une sortie un peu plus longue que la dernière pré-lactique sur les conseils de mon coach Nicolas Elzeard…57 kms …sur les 12 sprints rpm moyen 90 avec un mini de 81 et un max de 109 pour une fc moyenne de 145 et une puissance moyenne de 331 Watts.

RPM

Comparatif avec 2 sorties précédentes sur circuit identique cadence moyenne today 74 et sur les autres 62 et 63 vitesse moyenne today 22.2 et les autres 24.8 et 23.2…donc il va falloir que je choisisse mieux mon pignon arrière en descendant quelques dents sur les sprints pour augmenter ma puissance et que je mouline un peu moins sur les transitions et périodes de récupération.

12-02 – 3100 mètres de natation en Piscine Olympique , 2016/02/12, 0,000 km, 1:39’11″10 le Garmin m’a causer quelques soucis…Alors Epson cardio.

Natation

COURSE À PIED TOUT TERRAIN  PAR BOB LE 14-02 @ 09:00 Vailhauquès Course à pied Type d’événement: Course Trail 23 kms...Beau dénivelé avec du cailloux et des éboulis d+665 au Garmin…beaucoup de mono trace et du plaisir dans les rencontres…Merci à Laure de Laverune avec qui nous avons partager et passé la ligne ensemble…nous nous retrouverons puisque comme moi elle est inscrite au Team Challenge. Et en plus j’ai gagné un dossard pour la Trans-Saint-Paulienne le 20 mars . Avec un petit cailloux dans le bout de ma 245 TrailRoc (INOV8 TrailRoc 245) droite, qui m’a gênée sur toutes les descentes.

*** Les erreurs de dénivelé départ et arrivé de la Epson semblent avoir été corrigées par contre 300 mètres de dénivelé en plus Garmin et organisateur dénivelé positif : 580 m Garmin 665 et Epson 1010.

Vailhauques_Endurance

Analyse de l’effet de l’entraînement 5.0 Effet de dépassement Cette séance d’entraînement a eu un effet très élevé sur votre aptitude physique aérobie et doit être suivie d’un repos adapté et d’un entraînement de récupération facile.Notes Dans ce contexte, l’aptitude physique anaérobie équivaut à votre capacité à réaliser des exercices maximaux répétés sur le court terme et l’aptitude aérobie, à réaliser des exercices sous-maximaux prolongés.

NATATION EN PISCINE  PAR BOB LE 15-02 @ 14:35 2000 mètres et 50 mètres manquants Piscine_Antigone…brasse Type d’événement: Entraînement…Pas beaucoup de monde en fin de séance…le plaisir de pouvoir analyser et penser ses mouvements…briser son poignet…bien travailler sa tirée…travailler la souplesse du geste…500 premiers mètres avec Pull. B….500 suivants avec plaquette + P.B….500 suivants palmes courtes…300 suivants P.B…le reste en nage libre. Garmin 118 bpm Fréquence cardiaque moyenne 135 bpm Fréquence cardiaque maximale…Epson Runsense SF810 ..107 bpm ? MIN 66 bpm MAX 155 bpm ? Quelques écarts importants.

CYCLISME SUR ROUTE  PAR BOB LE 16-02 @ 10:38 ANYTHING IS POSSIBLE   rpm cible 80 Type d’événement: Entraînement …Après mon passage chez Sébastien mon Kiné-Osthéo pour un contrôle des lombaires. J’étais parti sur les conseils de Marion CLIGNET et de Nicolas ELZEARD pour faire une sortie Endurance en visant une fréquence de pédalage de 80 rpm sur une petite sortie récupération active après mon TRAIL de dimanche et ma natation de hier…Et…Surprise …je me suis fixé en roulant une RPM de 90 et bien 94 de moyenne sur la sortie…et là je me dis… ANYTHING IS POSSIBLE….car en suivants quelques conseils judicieux, je me surprend dans la découverte de mes petites capacités physiques. MERCI les Coachs et Merci Garmin 920 XT

RPM-16-02-2016

VÉLO D’INTÉRIEUR  PAR BOB LE 17-02 @ 14:47 Séance Force en salle Type d’événement: Entraînement …Vélo en début de séance pour pré-chauffage et en Fin pour récupération avec quelques sprints court pour oxygéner les muscles après la presse à 200 kg et Leg 70 kg

Force-en-salle

CYCLISME SUR ROUTE  PAR BOB LE 18-02 @ 09:52 Test Boisson Energy Drink NEON en RPM avec Sprints  Type d’événement: Entraînement …NEON Energy Drink

  • Comparatif puissance du papy avec sortie précédente: Puissance max 530 W et. 129 W Puissance moyenne maximale (20 min) 140 W Normalized Power® (NP®) le 16-02 et Puissance max.537 et 142 W Puissance moyenne maximale (20 min) 161 W Normalized Power® (NP®)
  • Comparatif vitesse  cette fois 24.1 km/h Vitesse moyenne en déplacement 44.7 km/h Vitesse max et la fois dernière 23.8 km/h Vitesse moyenne en déplacement 45.2 km/h Vitesse max avec condition de vent légèrement supérieure la dernière fois.
  • Vent      8,9   24,0  53,0  km/h et cette fois Vent      0,0   23,0  49,0  km/h
  • Comparatif cardio la dernière fois 132 bpm Fréquence cardiaque moyenne 154 bpm Fréquence cardiaque maximale et cette fois 139 bpm Fréquence cardiaque moyenne 165 bpm Fréquence cardiaque maximale pas délirant malgré l’apport en caféine.
  • Comparatif rpm 91 tr/min Cadence moyenne 138 tr/min Cadence maximale – et la fois dernière 94 tr/min Cadence moyenne 115 tr/min Cadence maximale

***Vitesse moyenne des 13 sprints 30 km/h Fréquence cardiaque moyenne 147 cadence moyenne de pédalage 101 pour 290 Watts de moyenne …va falloir que le papy choisisse mieux son pignon arrière.

CYCLISME SUR ROUTE  PAR BOB LE 19-02 @ 09:55 Dénivelé éducatif 4 fois Valflaunes  Type Valflaunesd’événement: Entraînement...D+ 1268 mètres sur sortie de 92.43 kms…Travail sur la force avec un cardio inférieur à 80% de la FC Max Résultats 70 % Fréquence cardiaque moyenne de la valeur maximale

 

 

 

Valflaunes-4Montes

 

 

 

Première monte 9.1 km/h de moyenne 155 Watts de moyenne 126 bpm

Seconde 9.8 km/h à 168 Watts et 133 bpm

Troisième 10.2 km/h à 174 Watts et 133 bpm

Quatrième 10.7 km/h à 183 Watts et 135 bpm

 

 

CYCLISME SUR ROUTE  PAR BOB LE 21-02 @ 09:01 Saint-Mathieu-de-Tréviers Cyclisme avec le Grouppetto Type d’événement: Entraînement …Sortie détente avec quelques défis et donc quelques changements de rythmes…attendons et reprenons dans le partage

COURSE À PIED  PAR BOB LE 23-02 @ 09:09 Petit 30*30 à Montferrier-sur-Lez Course à pied avec Myung Cheon Type d’événement: Entraînement …TEST DU JUS DES SPORTIFS,PERFORMANCE ET RÉCUPÉRATION DOUBLÉS ! AU MINIMUM…Remerciement à Thierry Casasnovas pour tous ses conseils…

Allure moyenne en déplacement 6:37 min/km et 3:14 min/km Meilleure allure sur 12 kms avec 24 fois 30*30

30x30

84 % de la valeur maximale Fréquence cardiaque moyenne

99 % de la valeur maximale Fréquence cardiaque maximale

Longueur moyenne des foulées lors des 30 rapides 108 à 139 selon le dénivelé pour une moyenne globale de 0.94 sur la sortie. Epson Runsense encore quelques erreurs de cardio MAX 176 bpm

NATATION EN PISCINE  PAR BOB LE 24-02 @ 11:10 Test éducatifs en Piscine Type d’événement: Entraînement …Tous les éducatifs suivants aideront le nageur à améliorer ses appuis sous l’eau: petit chien, crawl à un bras ( impossible sur le côté gauche pour moi), crawl rattrapé, crawl poing fermé, crawl water polo…Remerciements à mon petit-fils Théo pour m’avoir filmé, ce qui me permet de voir tous mes gros défauts. Erreur du Cardio Garmin en Piscine 241 de Pulls MAX en fin de session…Epson Runsense semble avoir fait mieux 89 bpm MIN 49 bpm MAX 135 bpm

CYCLISME SUR ROUTE  PAR BOB LE 25-02 @ 07:42 Gruppetto et échappée avec le Groupe 1 de saint Mathieu Type d’événement: Entraînement  Rejoindre le Gruppetto à Saint Mathieu et une échappée avec une équipe qui s’avérera du Groupe 1…J’ai tenu la distance…LoL

Environ 81 Kms pour moi à 23.7 km/h pour un d+580 et une fréquence de 72 de cadence moyenne avec un cardio à 132 de moyenne.

échappée

Echappée: Une Anglaise, une Française et un Français…et votre serviteur..Merci aux trois pour leur accueil. Jus du Sportif dans ma gourde comme hier…Bonne récupération et la Tanita dit 72.5kg avec 1 kg de moins de graisse abdominale à l’arrivée 8 kg encore…je ne sais pas ou cela peut s’arrêter. MdR

NATATION EN PISCINE PAR BOB LE 26-02@ 10:29 Petit Bassin avec mon petit-fils…éducatifs Type : Entraînement Théo préfère la température de l’eau du petit bassin et vu l’affluence dans le grand…allons travailler les mouvements éducatifs dans le bassin ludique du haut en compagnie de Théo…apprentissage commun et partage… le crawl « costal complet » et le crawl : 5 mouvements et stop et pour finir je fais découvrir à Théo la position vitesse max dans le toboggan…il a fallu presque que je coupe l’alimentation en eau pour qu’il arrête ses glisses..

COURSE À PIED PAR BOB LE 26-02@ 16:24 Footing du soir  Type Entraînement Travaillons Papy-Footingnotre posture…lever la tête…bomber le torse…et essayer de travailler la longueur de la foulée. Résultat 0.93 au total en tenant compte du petit dénivelé.

Travail-Foulée

 

 

 

 

 

*** Samedi repos essayons de comprendre comment nager efficacement.

MULTISPORT PAR BOB LE 28-02 @ 08:27 A jeun : Footing 5 km + 1 h Salle Force + 5 kms Running    Type Entraînement  Footing à jeun pour rejoindre la salle de Teyran cadence moyenne 165 pour une foulée moyenne de 0.81 + 01:16 de Force en Salle  Travail sur le haut  avec session longue à la presse faible charge mais dynamisme et rapidité, un peu de vélo pour tourner les jambes et Retour en Running  cadence moyenne 169 avec une foulée moyenne de 1.02 avec une vitesse semi-marathon de 10.4 kil/h

CYCLISME SUR ROUTE PAR BOB LE 29-02 @ 08:31 Montferrier-sur-Lez Cyclisme 2 Tours Perte de poidsde l’Hortus avant la TRAM à 130 kms/h Type Entraînement à jeun : Météo France avait prévue de la Tramontane et j’ai pris du Mistral sur le retour. Pour le reste je me suis tester au Tour de l’Hostus qui se déroulait le 21-02 et auquel je n’avait pas pu participé sur 2014 les derniers avaient bouclé en moyen le tour en 47 ‘…et ce matin j’ai fait mes 2 tours en 60’ de moyenne…objectif de la prochaine sortie sur ce parcours gagner 15 ‘ soit 7 km/h de plus sur le tour de 21.36 kms avec un d+310…c’est pas gagner.
Premier tour monté du Pic sur petit plateau et la monte des vaches sur le Grand 52 dents et pour le second l’inverse. Résultats 71.1 kg pour 1.79 m.

ALTRIMAN 2015 pour Cyrille GUILLOUX…Retour sur cet évènement

Publié le Mis à jour le


ALTRIMAN 2015 Cyrille Guilloux
ALTRIMAN 2015
Cyrille Guilloux

ALTRIMAN 2015 by Cyrille GUILLOUX

Parce qu’un jour il faut , parce qu’un jour on avance ou qu’on s’enfonce …

5h30 je me jette sans compter avec 255 triathlètes dans le lac de Matemale aux angles (66).La préparation aura été courte mais ciblée et intense ( 4 mois ). Ce ne sera pas une partie de plaisir mais 2014 /2015 sont charnières et bien résilientes …Alors quoi d’autre à part cet ALTRIMAN pour voir de quoi je suis fait et le pourquoi d’un  » terrien en détresse  » . Tout bas , mes enfants et mes parents m’accompagneront …et les autres bien sûr , mais en retrait cette fois ci . C’est comme ça c’est juste moi avec mes états d’âme et ces ascensions tant redoutées .

Le brouillard a eu raison de nous : le lac s’est recouvert d’une couche épaisse blanche et après 30′ de nage des triathlètes s’égarent et paniquent autour de moi ; je garde mon azimut et finis mon premier tour en 37′ légèrement ( 200 m ) décalé de la zone de sortie des eaux !! L’organisation nous arrête et nous  » parque » pour le bien et la sécurité de chacuns et chacunes : plus d’1h d’attente et de comptage dans le froid et en combinaison avec mes nouveaux voisins de chaises . Après cette moitié de nage ( 1900 m) la majorité a voté pour 2 kms de course à pied afin d’étirer les athlètes encore vivants et  » sauvés des eaux « . 255 → 237 au départ du vélo .

Il n’y a pas de course ou de chemin plus dur qu’un autre en fait …

2 jours avant la course Soso Surf et moi sommes arrivés au lieu dit  » camping du lac  » et avons reconnu avec enthousiasme le parcours vélo long de 196 kms ! C’est vrai que le paysage est grandiose et que  » la montagne est belle  » mais déjà la camionnette  » surf trip trafic  » peine et accuse le coup durant 5 longues heures dans les 8 cols  » hors catégories  » ou presque. Hors catégorie …, j’y suis avec mon profil de rouleur , mes kilos musclés et ma tête dans le guidon! Mais comme dans la vie , on change de courses , de projets, de buts , de défis sans pour autant altérer la passion ! Ceci étant le 11 juillet 2015 le plaisir ne sera pas souvent là et à vrai dire je crois qu’à part les descentes et la première moitié du lac ce fût un long chemin de croix …

Soso , philippe et Sebastien m’accompagnent et me suivent le jour de la course sur la partie vélo et ils me  » supporteront  » 9h12 à travers et en travers de moi ,de nous ,d’eux . MERCI *

Merci aussi à Arnaud qui en un éclair de vie a fait l’aller / retour pour me serrer fort dans ses bras ce matin là : le mot Amitié prend tout son sens → 7 h de voiture pour 30 secondes de partage …Arnaud repartira juste après le départ *…Et puis comment ne pas remercier ceux qui se sont  » connectés « afin de savoir et de suivre mes tours de Manivelles ! Je vous embrasse très fort aussi !

La selle encore collée au derrière ou avec un nouveau tatouage : » Fizik  » ( marque de cette dernière) j’arrive en fin d’après midi exténué et un peu content quand même ! Car outre le fait d’avoir passé une journée à pédaler je pose mon vélo 66 ème et les gens qui nous attendent à l’entrée du parc sont chaleureux et admiratifs . Du moins c’est ce que je pense …

Ma tête est ailleurs et mon corps usé trouve la chaise n° 204 bien réconfortante ; je pourrais ou voudrais bien y rester mais le plus dur reste à faire et c’est maintenant ou jamais …Endossé de ma nouvelle tenue je me lève et je marche pour la première fois… lors d’une transition. à suivre

C’était écrit …je crois ! Tout ça et l’hiver 2014/15.

Je quitte le parc à vélo en marchant ! C’est la première fois que je  » transite  » ainsi mais je suis fatigué , usé et le premier ravitaillement est là , à la sortie , bienveillant et salvateur !

Il ne fait pas très chaud je crois . Mais déjà la fatigue m’a rattrapé et il me faut courir 42 kms …Je pars à travers bois et les allers / retours : Lac / barrage / les angles / lac de ceceles …me hantent et ils auront bien raison de moi ! Une montée de 13 kms interminable depuis le lac de Matemale en format trail / route achève mes jambes ou du moins ce qu’il en reste depuis les 196 kms de bicyclette . La 4 ème discipline apparaît sans prévenir : LE MENTAL * . Le pourquoi ou ce plaisir inexpliqué de venir souffrir ou de vivre si fort ou de passer un palier ou tout compte fait ne plus penser !

Ce chemin de croix je le voulais …et bien je l’ai eu !! De ravitos en ravitos j’ai traîné mon corps 5 h 21 ‘ 13  » jusqu’au bout de la nuit , perdu 19 places et chu à 2 reprises , seul , ventre à terre dans la caillasse et les racines des pins . Mais mon triathlon a pris fin après 14 h 56 ‘ 44 « ainsi que l’attente précieuse et porteuse de mes compagnons Soso Fifi et Sebastien Pacchiana .

La montée sur le podium ou finish line dans ce gymnase modeste et dépeuplé fût presque anecdotique sportivement parlant car elle n’a duré que quelques secondes et j’ai mis 4 mois à finir le récit ! Tout est mélangé encore et dans ce flou d’effort , il me reste en mémoire un départ de brouillard  » rouge  » , une voiture suiveuse ♡ , la discussion avec Soso dans la montée des Angles et une certaine solitude . Une seule certitude : Embrunman et Altriman sont faits . Je sais ce que je ne veux plus et c’est très bien …

Préparation du Triathlon de Nice Côte d’Azur 2015

Publié le Mis à jour le


Pour préparer notre prochain

Beau mois de septembre
Beau mois de septembre

Triathlon de Nice Côte d’Azur

  • 8h00 – Départ de la vague Championnat de France Groupes d’Age qui accueille les Licenciés F.F.TRI

Athlètes seront éliminés :

  • Après 1h de natation pour 1500 mètres
  • 40 kms en vélo TOP Au km20 en cyclisme après 11h (départ 8h05) 20 kms/h
  • 10 kms de Run A l’entrée de l’aire de transition  après 3 heures de course

* 13 septembre 2015.. 15 kms de Saint Gely .

** 20 septembre 2015Semi-Marathon des Vendanges  

*** 27 septembre 2015Les Bosses du 13  

Retour sur les exploits et participation de la Fine Equipe

Après Altriman pour Cyrille et l’Embrun-man pour SoSo

Préparation de leur prochain défit

Entrée à ÖTILLÖ Le Championnat du Monde Swimrun 10e édition…Classé comme l’un des plus difficiles courses d’endurance dans le monde par CNN

Vidéo ici

http://www.otilloswimrun.se/entry/

 

Reprise après notre escapade à Vichy…ironman 2015 tous les résultats ici

CYCLISME DE LA ROUTE  PAR BOB LE 01-09 @ 15:00 Type d’Événement: Entraînement *** Triathlon F.F TRI Nice 2015 …le 4 octobre 2015  Récupération Montferrier-sur-Lez Cyclisme-Test …Récupération consolidation et reprise entrainement pour 14 – *** Triathlon F.F TRI Nice 2015 …le 4 octobre 2015 …45 kms à 25.5 de moyenne avec un cardio median de 132 avec quelques test accélération vitesse maxi 44.7 avec une fréquence de pédalage de 68 avec oxygénation à 105 sur D+272

CYCLISME DE LA ROUTE  PAR BOB LE 03-09 @ 08:59 Type d’Événement: Entraînement  Bossons en danseuse Montferrier-sur-Lez-Cyclisme  …24,6 kilomètres par heure Vitesse moyenne en Déplacement car perte d’une recharge de Gaz qui avec les vibrations s’est désolidarisée  avec perte de l’adaptateur sur D+584mètres 165W  Puissance moy. pondérée…Cette séance d’entraînement améliore la condition physique et les capacités cardio-respiratoires, et peut définir la base d’un plan d’entraînement. index 3.1 sur FirtsBeat

Bossons en Danseuse
Bossons en Danseuse

COURSE À PIED  PAR BOB LE 05-09@ 09:31 Type d’Événement: Entraînement Bois de MontMaur avec le Crew  Reprise avec Running Montpellier (START – COACHAPIED) Echauffement + Game + 30″*30″ + escalier pour finir et le cardio à 160 LoL et 15,2 kilomètres par heure Vitesse max

un peu de rouge
un peu de rouge
Courbe d'Analyse
Courbe d’Analyse

CYCLISME DE LA ROUTE PAR BOB LE 06-09@ 09:34 Type d’Événement: Entraînement Séance Force de 3 minutes-1 minute…Sur les recommandations de Jef et en choisissant un exercice de Nicolas Echauffement
10 séries 3′ force 50 à 60 rpm*1’récup Record Garmin Puissance moyenne Maximale (20 min) 189
Meilleure performance du groupe d’âge après l’entrainement :cote des vaches Votre meilleur temps: 14:38 le 6 sept. 2015 Réalisé par: 266 Personnes | Activités: 512 | Modifié: 26 sept. 2014
73% de la Valeur Maximale Fréquence cardiaque moyenne
89% de la Valeur Maximale Fréquence Cardiaque Maximale
Top 1 Cadence moyenne de vélo 52 Puissance moyenne 212
Top 2 C 56 – P 205
Top 3 C 56 – P 198
Top 4 C 57 – P 166
Top 5 C 58 – P 150
Top 6 C 54 – P 193
Top 7 C 56 – P 189
Top 8 C 51 – P 193
Top 9 C 48 – P 207
Top 10 C 48 – P 235

COURSE À PIED  PAR BOB LE 07-09@ 10:47 Type d’événement: Entraînement  Footing Consolidation Récupération active suit à ma sortie vélo de hier : 10 kils en 01:21:49 sur d+ 91

Cool
Cool

Et pendant ce temps ils nageaient et courraient vers l’étoile en Suède

75 ème Place pour le Team Résilience et Partage

tous les résultats ici  vidéo Youtube

CYCLISME SUR ROUTE  PAR BOB LE 08-09@ 10:30 Type d’événement: Entraînement  EP2i selon Nicolas 7″*3′ Montferrier-sur-Lez Cyclisme …Suivons les enseignements du Coach…7 seconde en Sprint et 3′ récupération objectif 70% de la FC Max..et celà 7 fois…Premère difficulté trouvé le parcours sans stop et croissement et ensuite trouver le bon braquet pour les 7  » …Résultats 71 % de la valeur maximale Fréquence cardiaque moyenne et durant le top Gooogooo…84 % de la valeur maximale Fréquence cardiaque maximale.. et pour finir le circuit quelques sprint et quelques bosses sur la plaque…

FirstBeat

NATATION EN PISCINE  PAR BOB LE 09-09 @ 13:13 Type d’événement: Entraînement 270 mètres en 06:39  Jouons avec les KiKinoux…Température de l’eau avant les précipitations de fin de semaine…24°C

Courbes combinées
Courbes combinées

 

CYCLISME SUR ROUTE  PAR BOB LE 10-09@ 09:45 Type d’événement: Entraînement EP2i selon Nicolas 7″+2’30 recup * 7 Montferrier-sur-Lez Cyclisme …Après une journée de récupération passive avec 1h30 de Yoga relaxation…et un peu de natation dynamique…Suivons le plan d’entrainement de mo Coach vélo Nicolas Elzeard..Départ dans les petites bosses de Montferrier et de Prades et ensuite…7 fois 7 secondes sprint en choisissant le mieux possible son pignon arrière suivi de 2mns 30 de récup souple pour faire tomber le cardio et ensuite retour en faisant aussi quelques sprints dans les bosses ou sur le plat…Bonheur. Bpm moyenne 130 76 % de la valeur maximale Fréquence cardiaque moyenne avec un max de 152  89 % de la valeur maximale  Fréquence cardiaque maximale 3.2 de Training Effect 25.8 km/h Vitesse moyenne en déplacement 162 W Puissance moyenne maximale (20 min) sur 45 kms

Le mur du jour
Le mur du jour:

COURSE À PIED TOUT TERRAIN  PAR BOB LE 13-09 @ 10:15 Type d’événement: Course Saint-Gély-du-Fesc Course à pied …Obligé de transformer ma compétition en Footing Dominical…plus de jus le papy au bout de 3 kms. Cardio OK sauf sur le départ et sur la fin le reste en mode diesel Année dernière 01:42:24…Papy a besoin de repos…(Courbe d’effort) Plus que flagrant le manque de jus du mur du jour…je passe en mode diesel plus beaucoup de jaune…jusqu’à la dernière ligne droite…et beaucoup de bleu clair..

CARDIO-TRAINING D’INTÉRIEUR  PAR BOB LE 16-09 @ 09:28 Type d’événement: Forme physique   Tretching + Sophro +  relaxation Prades-le-Lez …Séance au dojo…Assouplissement + Tretching + Relaxation + Sophologie en fin de période récupération …de rhume.

CYCLISME SUR ROUTE  PAR BOB LE 18-09 @ 09:39 Type d’événement: Entraînement Montferrier-sur-Lez… Cyclisme reprise après 6 jours de fièvre et de rhume.. Mon corps a parler… »j’ai besoin de récupérer et tu ne comprends pas », alors un rhume et mal de gorge tombe sur toi et repos obligatoire… Ce matin le soleil est de retour…allons faire un tour à la sensation…01:46:53 pour 44.20 kms

COURSE À PIED TOUT TERRAIN  PAR BOB LE 20-09 @ 09:43 Type d’événement: Course  Semi-Marathon Teyran Course à pied Type d’événement: Course ..Douleur contracture au mollet droit pendant l’échauffement…Ai-je jeté l’éponge assez tôt 4ème kils, le reste en marchant…d’après le kiné et la toubib de l’épreuve …pas sur…verdict demain avec mon kiné…dans tous les cas arrêt entrainement jusqu’à dimanche…Les Bosses du 13 et surtout plus de cailloux…Maintenant reste plus qu’à vérifié qu’ils n’ont pas homologué mon record du tour à cloche pied..

1 NAVARRO Nicolas n°444 91 1 SEM 1 M 01:16:15 16.53 [13] –

2 CANOVAS Guillaume n°392 88 2 SEM 2 M 01:18:16 16.10 [

50 BATIFOULIER Bruno n°170 71 14 V1M 50 M 01:33:54 13.42

332 SONG Myungcheon n°292 76 124 SEM 302 M 01:58:17 10.65 [34] –

VÉLO D’INTÉRIEUR PAR BOB LE AUJOURD’HUI @ 16:34 Type d’événement: Entraînement Jacou Test récupération contracture Testons avant la visite de demain chez le kinésithérapeute… Notre grosse contracture est -elle encore présente.. Réponse 30′ à 125 watts de moyenne avec des pics à 250 sans douleur…

Courbe d'analyse effort
Courbe d’analyse effort

CYCLISME SUR ROUTE  PAR BOB LE 27-09 @ 08:54 Type d’événement: Course Marseille 09 Elle porte bien son Nom « Les Bosses du 13 » 40 premiers kilomètres Nickel…40 à 50 Crampes sur le devant des cuisses …qui me lächent  après  2 bouteilles d’eau fraiche sur elles…et qui me reprendrons sur la fin de la Gineste…Belle organisation et belle ambiance…94 kms à 20.2 de moyenne et 22 sur les 40 premiers kilomètres…

Le graphique suivant décrit fort bien l’irrégularité de l’effort avec les période de crampes.

Courbe FirtsBeat
Courbe FirtsBeat

Tous les résultats ici

Nicolas ELZEARD mon coach Vélo…86ème en 02:39:13 soit 35.4 km/h de moyenne

Votre serviteur 04:40:50 soit 20.1 km/h

Merci à la fine équipe du ACMougins pour leur accueil
Merci à la fine équipe du ACMougins pour leur accueil

 

CYCLISME SUR ROUTE  PAR BOB LE 29-09 @ 07:46 Type d’événement: Entraînement Sortie consolidation avec ACM Mougins Cyclisme …Avant la reconnaissance du circuit FTRI de Nice…62 kms avec le beau-frère de 76 ans et sa fine équipe…62 kms d+ 662 pour 22.8 km/h de moyenne avec quelques arrêts dans un cadre magnifique bord de mer au bas de l’Estérel vers Agay…dommage que le soleil n’était pas au rendez-vous.

Graph Sortie
Graph Sortie

 Col d’Eze avec Jeff

CYCLISME SUR ROUTE PAR BOB LE 30-09 @ 08:05 Nice Type d’événement: Entraînement Cyclisme reconnaissance Triathlon de Nice Merci à Jeff pour sa gentillesse…perso nous avons trouvé la descente encombrée par les travaux et les feux rouges et le revêtement très mauvais…2:01:14 Temps de déplacement sur un d+ de 448 mètres jusqu’à Fabron soit une distance supplémentaire d’environ 3 kms et entre la sortie de Nice environ 3k200 en 13′ circulation et feux montée du col d’Eze totalité 11k800 avec pas mal de 7 et 10% en 60′
Col d’Eze (Full section Strava) 9,7km 505m pente moyenne 5 % en 58:35 vitesse moyenne 11.2
et le retour beaucoup de relance à cause des feux des travaux dans la décente du Col maximum 52 km/h et de la circulation quelque peut anarchique.

Analyse Effort
Analyse Effort

Ötillö de l’intérieur

Publié le Mis à jour le


Nous ne savions pas … 3 jours avant l’embrunman de Soso …

Un mail reçu un après-midi de garde … Allo Cyrille, je viens de recevoir un mail d’Ötillö … c’est en anglais et je suis pas sûre d’avoir tout compris mais je crois qu’on nous propose un slot !!!

 Mats, un des organisateurs nous offre effectivement la possibilité et la chance de participer au mérite aux championnats du monde de Swin and run en Suède * : 26 îles à l’est de Stockholm à relier en moins de 14 heures ( du lever au coucher du soleil ).

Swin and run en Suède
Swin and run en Suède

Nos coeurs et nos esprits sont en ébullition, excitation et doute mèlés pour ma part! Difficile de me projeter à 3 jours déjà … mon futur se borne à l’Embrunman, et le reste a du mal à exister ...

 Malgré l’échéance, nous regardons et étudions avec entrain notre planning, nos papiers personnels à jour ( carte d’identité , passeports , licences …), le budget ( tout a un coût ) , la difficulté de l’épreuve ( 65 kms de trail et 10 kms de nage en mer Baltique) et toute la logistique quant aux tenues de  » combat  » et la marche des opérations!

Et puis il y a CE SMS … Fabien Duflos de l’équipe canal + sport ( intérieur sport reportage ) nous contacte et nous demande l’autorisation de nous filmer avant , pendant et après la course ! Nous sommes 7 équipes françaises et comme sur le Norseman ou la Barclays classic , un reportage va naître …

Ötillö me suivra irremediablement sur Embrun, comme une douce mélodie qui me dit d’aller au bout, de me faire plaisir et de prendre soin de moi pour continuer l’aventure! Et cette phrase que je lancerai en passant devant le camping pour la dernière fois : «et de deux! heureusement qu’il n’y a pas un troisième tour … » … et un frisson me parcourt alors le dos : dans 3 semaines il y aura bien un troisième tour!!!! et il faudra le boucler coûte que coûte!!!

 3 jours après le bel Ironman d’Embrun de Soso * , nous nous engageons sur l’Ötillö malgré sa mauvaise douleur au genou droit. Repos de rigueur pour la triathlète et une course contre la montre pour remettre à jour nos passeports et trouver les vols pour Stockholm ! Cette nouvelle préparation se passe bien et malgré notre fatigue nous partons surfer comme prévu à Guethary.

Entre surf et kiné, entraînement swimrun grandeur nature au Pays Basque et derniers essais logistiques, tout va aller très vite!!

 Après contact avec Pierre Dorez , La marque de triathlon ZEROD nous offre les combinaisons de nage , les plaquettes , les pull boy , les tee-shirts et chaussettes afin de mettre toutes les chances de notre côté et de nous aider financièrement . MERCI !

4h00 samedi 5 septembre 2015, nous quittons Pérols pour l’aéroport de Toulouse-Blagnac Cela fait 10 minutes que je roule et une angoisse me prend … » J’ai oublié mon short de tri fonctions à la maison! ».

Excitation, travail, fatigue ont eu raison de ma chek-list et de ma vigilance!

Je suis en colère car on avait prévu d’utiliser les poches de mon short sous la combinaison afin de transporter les objets obligatoires pendant la course : boussole, cartes étanches, sifflets et balise gps. Sonia les portera en fin de compte et pour moi un caleçon Freegun fera l’affaire !

Une première escale à Munich et nous voilà sur le sol suédois.

Premier jeu de piste pour dénicher un magasin de triathlon à Stockholm … Mille mercis à Géraldine la maman d’un ancien élève qui nous aura guidés à distance toute la journée!

Même si finalement ils n’auront rien en stock, ce fut une belle aventure au travers des trains, métro et rues suédoises, l’occasion de découvrir la gentillesse des autochtones et travailler notre anglais!!!

 C’est un immense plaisir de converser avec les suédois et de découvrir une ville propre , belle et nouvelle.

Devant le Grand Hôtel, lieu de départ du ferry, un premier contact avec les journalistes de canal+ et une autre équipe française nous emballe et nous éclaire sur la course du surlendemain !

Il est 22 h ce samedi et après un petit resto dans le vieux stockholm nous nous couchons confiants, contents et excités ! Nous avons rendez-vous à 11 h demain matin et la météo capricieuse attendue semble se confirmer.

Malgré cela nous tombons rapidement, bercés au fil de l’eau, blottis sous une couette moelleuse … il commence à pleuvoir doucement

 Nous quitons notre Péniche hôtel sous des seaux d’eau ce dimanche matin vers 11h et nous filons rejoindre le Ferry qui nous mènera sur l’île de Sandhamn , lieu de départ de la course ÖTILLÖ.

Tout le monde est là : les différentes équipes internationales , les journalistes français et anglais et les familles accompagnatrices. Soso et moi nous installons confortablement et nous rentrons tout doucement dans un climat de tension, de doute et de pression .

Nous réalisons vraiment la chance d’être là : nous remplaçons une équipe mixte qui s’est qualifiée 2 mois plus tôt en Suisse et qui a fini première ; la jeune femme de l’équipe s’est blessée et ils ont dû déclarer forfait . L’organisation nous fait confiance car elle espère 100 finishers cette année et les 120 équipes inscrites ne plaisantent pas ! D’ailleurs cela se voit sur le bateau…

En effet , les athlètes semblent bien plus jeunes que sur le format Ironman , une moyenne d’âge de 30 ans environ et de nombreuses équipes semblent sponsorisées par de grandes marques . Je crois que nous avons à faire à la crème de la crème des Swimrunners ! Cela se vérifiera lors du briefing dans la soirée et l’annonce par les organisateurs des équipes ou sportifs talentueux et récompensés sur diverses courses notamment des ultra trails et autres distances extrêmes !

2

Après 3 heures de ferry et de paysages magnifiques , nous débarquons sur l’île de Sandhamn . Les 2 organisateurs de la course Mats et Michael accueillent une par une les équipes en leur serrant la main. On nous dirige déjà vers les points de contrôle où nous émargeons, retirons les chasubles/dossards, puces de chrono, clés de l’hôtel et autres effets offerts ( chaussettes , lunettes …).

Rudy de canal+ nous a équipés de micros en arrivant sur l’île et nous faisons semblant de « rien  » avec Soso ! Ce n’est pas facile en fait car la barrière de la langue est bien là ( je fais souvent répéter avec mon faible niveau d’anglais ) et la caméra qui n’est jamais bien loin nous ne facilite pas les choses …WHOUAH ! Je crois que nous sommes tendus et pour ma part j’ai dû mal à oublier que nous sommes filmés.

Plein de « premières fois » sont réunies en même temps au même endroit : Voyage à l’étranger, course d’équipe ( en couple ), course de Swimrun , championnat du monde , au coeur d’un reportage télévisé ( intérieur sport ) et Cette fatigue accumulée pour nous deux après Les angles et Embrun .

Soso est bien enrhumée et bien plus fragilisée que moi par ses douleurs et ma pression ! Oui ma pression !!! Je ne suis pas tendre avec elle : « faut tout donner », « ça passe ou ça casse », « faudra courir vite sur les rochers » etc. Notre niveau un peu différent rend la projection de la course encore plus dure sûrement et enchaîner cette dernière après 3 semaines seulement de l’Embrunman , c’est tout simplement et …résilienment beau *. Bravo pour ton courage et cette nouvelle qualité qui émane de toi : la témérité .

Les peurs peuvent un jour disparaître et se transformer en combats généreux et altruistes Comme j’aime souvent à penser tu n’es pas seule , tu peux aller chercher ton étoile , cette quête ou ce pourquoi nous faisons tout cela ! Et il faudra bien combattre car la météo ne nous épargne rien : le vent s’est levé , la pluie est arrivée et j’ai du mal à croire au soleil du lendemain ( prévision de l’organisation )…

Après quelques mots en français avec Mats , nous partons courir jusqu’à la plage et reconnaissons notre première transition trail ( 1200m) / nage(1800m).

Nous courons dans les ruelles de Sandhamn, cap au sud de l’île … j’ai le souffle court et les bronches encombrées … j’essaie de ne pas trop inquiéter Cyrille et le suis comme je peux jusqu’à la plage … je sue sous mon coupe-vent et je sens déjà qu’il faudra gérer mon allure si je ne veux pas m’étouffer demain!

 Le doute se renforce quant à la possibilité d’aller chercher une performance voire d’être tout justes finishers ! Il fait gris , l’eau est froide et le vent se renforce. Je crois que nous avons déjà froid …Quelques photos et nous filons à la très bonne pasta party .

Cela nous réchauffe le coeur et les quelques mots échangés avec notre belle équipe de journalistes sportifs : Fabien , Marc et Rudy ( planning du lendemain , heure du réveil ) nous donnent ce supplément d’âme : cette toute nouvelle force intérieure qui va nous pousser un peu plus loin *. Il est 21 h , il fait nuit noire et nous regagnons notre belle chambre individuelle cossue et accueillante . Ça sent le bois et entre le lit king size et la douche à l’italienne , Soso et moi apprécions vraiment ce nid suédois où rien ne manque ! Dailleurs à notre arrivée nous avons trinqué avec de l’eau  » qui pique  » comme avec du bon champagne et un avant goût de la bière des finishers :  » Tchin ^ Tchin^  » . Si vous saviez comme j’étais fatigué ; j’aurais voulu m’endormir de suite et me réveiller en pleine forme.

Mais j’ai attendu la sonnerie de ma montre toute la nuit et refait mille fois la course . …Heureusement Sonia a pu dormir 3 heures ; « Elle a dormi pour nous deux « : c’est ce que je me dis !!

3h15 ce premier lundi de septembre 2015 , je vais ouvrir la porte de la chambre car nous attendons Marc de canal + qui doit nous réveiller . Whouah ! Il est déjà là , caméra au poing …

De sa lumière ( torche puissante fixée à la caméra ) , je suis surpris mais heureux ! Heureux de partager ce moment , ces moments de partage car nous savons avec Soso que bientôt naîtra un documentaire sur Ötillö et que nous sommes avec les 6 autres équipes françaises des acteurs chanceux voire honorés !

Marc nous filme comme prévu en train de déjeuner nos riz caramels et nos semoules chocolat . Le petit déjeuner de l’organisation est à 4h15 ; c’est bien trop tard pour nous et nous n’avons pas envie de vomir à la première nage ! C’est déjà du vécu et l’expérience a du bon parfois . Notre nouvel ami est discret et nous rigolons ensemble : il est en short de foot et sur son tee-shirt noir est inscrit : canal + running *. J’adore . Nous devenons complices malgré la tension qui monte ; Soso a hâte de vêtir sa tenue de combat et moi je tourne en rond entre les WC et mes affaires éparpillées partout sur le lit .

On oublie la caméra et le temps passe vite . Sonia oublie de mettre de la vaseline, et comme d’habitude je ne suis pas prêt à 5 minutes de quitter la chambre .

Je me dépêche … 5h10 , armés de nos tenues Swimrun Zerod , bonnets verts sur la tête : la mienne est trop grosse et ce bonnet de bain devient « étau ‘ , lunettes de natation sur le front et baskets encore sèches , nous sortons tous les 3 ( hé oui notre cameraman ne nous lâche pas) pour affronter les éléments !! Affronter est le bon mot car à notre grand désespoir le vent souffle toujours fort ( 60 km/h ) , une grande humidité demeure et le froid tant redouté est toujours là . À peine sortis que nous ressentons ces picotements : vous savez ce genre de sensation durant l’hiver pluvieux où tout vous transperce et vous transit de froid ! Rien ne peut vous réchauffer à part un vieux feu de cheminée ou l’entrée d’un autre hôtel où nous nous refugions . Beaucoup d’équipes sont là … Nous vivons bien le même moment et nous tremblons bien de la même façon . Dehors des équipes ont choisi de s’échauffer car …

Le départ est imminent . Il est prévu à 6h00 et il est 5h45 . Soso décide de sortir , pipi caca tant pis , on n’a plus le temps le départ est toujours imminent !!

J’ai cette bizarre impression de ne pas être prêt et surtout pas décidé à en découdre : le mauvais temps , la nuit toujours présente , le mauvais sommeil et la peur sont plus forts que la magie qui devrait régner …On se présente sur la ligne de départ derrière les prétendants à la victoire, on se mêle aux 238 braves et on essaye autant que faire se peut , de se réchauffer au près des autres femmes et hommes remplis d’amnegation , de résilience et de trouille . C’est humain et on n’y peut rien !

J’aperçois Fabien filmant l’attente des Biathletes et je souris . Un dernier  » Allez ça va le faire  » à mon amie, ma sœur, ma confidente, mon équipière, un regard parmi la troupe et sans savoir, sans calculer, sans vraiment entendre et sans voir, un  » PAN  » retentit et s’élève !!

Ne pas se mettre dans le rouge, ne pas perdre Soso et appréhender cette première nage en eaux libres … Ce sont mes premières pensées. Nous courons sans perdre haleine à travers ce hameau de maisons basses et taillées dans la pierre. Les rues sont étroites, le ciel est bas et ces premiers 1200 m  » roulants  » font place à cette première nage en eaux libres. Nous remontons au vent et le plus à droite possible sur la plage de sable afin de nous jeter à l’eau. En rentrant dans l’eau froide ( 15 degrés ) je sens mes baskets s’alourdir et mes pieds se saisir .  » Soso tu es prête ! Lunettes , pull boy , plaquettes ! C’est ok?! on y va !  » : voilà les mots que je répéterai 26 fois, avant chaque plongeon et chaque nage de l’extrême …

3

Extrême comme une hypothermie de 10 h sur 12h45 de course ! Sonia a froid au bout de 200 m et ses mouvements de bras sont désordonnés et raides à la fois ! Moi je suis déjà gelé aussi et l’eau qui a pénétré dans la combinaison un peu grande semble rentrer dans mes os également !! Un hélicoptère tourne au dessus de nous et des équipes ont fait le même choix de route. Des bateaux de sécurité sont là car la défaillance physique n’est jamais bien loin dans ces courses dites  » Ultra « . Le mélange d’eau agitée ( houle de 80 cm ), froideur, courant, course contre la montre ( 5 barrières temps imposées ) et de transitions hasardeuses,  » rocailleuses « , glissantes, pressantes voire blessantes, ajoute une dimension supplémentaire ! Tout comme ce supplément d’âme qui nous est offert par l’équipe de tournage canal+ . Ou cette pression aussi que nous avons choisi avec Soso ! Il faudra aller au bout . On n’a pas le droit d’abandonner …  » Que fais tu Sonia ? T’avances pas ! P&$#@* j’ai froid !   »

Qu’est-ce que je fais ? … je ne le sais même pas … l’impression de ne plus sentir mes membres dès la mise à l’eau … mes bras s’agitent, brassent de l’eau et de l’air, les vagues me balottent et heurtent mes plaquettes, je n’arrive pas à appuyer ni ramener mes bras … effroyable sensation de ne plus savoir nager !!! Et désespoir total de voir Cyrille s’éloigner à chaque fois que je relève la tête! Il semble si puissant et moi embourbée … il s’arrête tous les 100m pour m’attendre ;  je suis à ce moment là totalement incapable de rester ne serai-ce que dans ses pieds!

Je crie intérieurement ma rage et mon désespoir … je les entends dans ses réprimandes et ses regards … mais mes bras sont comme des pantins désarticulés, et je devrai composer avec!

 « Dépêche toi et nages ou cours!!!  » je crie pendant 50 minutes de traversées, voire les premières 5 heures de course. Ma pression ne redescend pas tout comme mon hypothermie : je claque des dents tout le temps , mes genoux s’entrechoquent et ma mâchoire me fait mal ! C’est la première fois que j’ai froid aux dents et je veux nager vite et je veux courir vite !! De colère j’ entraîne sans compter ni entendre ses remarques: » Cyrille !! vas moins vite ! Je vais tomber ! Ça glisse je vais me faire mal … » J’ai attaché mon équipière à l’aide d’une corde élastique pour former un binôme inséparable ( c’était prévu ) sauf qu’à ce moment là et vu notre perte de temps à la nage , je m’isole dans mes états d’âme un peu sombres et fonce tête baissée ! Sonia qui d’habitude nage devant moi , a perdu tous ses moyens dans l’eau et a ce double sentiment de frustration  » c’est pas possible de nager comme ça  » et de hargne  » je ne lâcherai rien  » .

4-5

Cette première et plus longue traversée aura duré une éternité … et aura donné le ton : la nage sera guerrière et glaciale! De retour sur terre il faut retrouver ses esprits et rassembler ses forces, oublier les jambes qui tremblent encore de froid et galoper sur les galets. Car je n’ai pas le droit d’être défaillante là aussi! Je ne peux que comprendre mon partenaire, car je me dis déjà tout ce qu’il peut me crier … et plus encore!!!

 Je m’en veux à mort, mais je sais que je ne lâcherai pas, même si je dois souffrir ainsi sur toutes les nages ; au moins je cours, alors il n’est pas question de m’apitoyer sur mon sort! Je m’encorde à Cyrille et m’apprête à courir comme jamais …encore que courir n’est pas le terme le plus approprié ; nous avons survolé ces premières îles, escaladant les rochers, sautant de caillou en caillou, dévalant les pentes moussues et cavalant dans les sentiers. Je n’ai rien eu le temps de calculer ni d’anticiper, mon horizon se limitait aux pieds de Cyrille 3mètres devant moi!

 Je vois encore les scènes ( 5 heures durant ) où Sonia se fait hurler dessus , pleurant presque et se faisant tirer à terre sans pouvoir gérer quoi que ce soit…

OUI je sais … je suis bête et sans scrupules parfois ! Or c’est une belle course aujourd’hui et une course d’équipe de surcroît ♡ ! Je n’ai pas droit de lui faire subir cela . Il me faudra bien 6 heures pour que mon feu intérieur cesse et que cette pression de la compétition s’apaise vraiment.

Quelle amnegation quelle résilience et quelle acceptation de la part de Sonia ! Je crois que mille personnes auraient baissé les bras ou m’auraient insulté … Ötillö est une réelle épreuve à deux et pour ceux qui sont unis dans la vie une autre façon de savoir qui nous sommes l’un pour l’autre! Unis, nous le sommes ce matin et traversant ces îles surprenantes, le dossard 219 progresse véritablement et sans faire semblant !

Fabien nous surprend à l’orée d’un bois. Il court avec nous 2kms durant, caméra en main . Nous sommes contents de le voir et de partager quelques pas pressés dans la tourbe et les monotraces humides et instables.

Je suis moins bête en sa compagnie et Soso doit apprécier ce moment ,).

Chemin faisant j’apprivoise mon handicap du jour, j’essaie de m’appliquer ; la température devenant plus clémente je me requinque et continue heureusement de bien courir.

Mais le spectre des longues natations me hante, et j’appréhende particulièrement les 1400 et 970 qui s’enchaîneront à la mi-course … malgré cela il faut rester concentré et déterminé ; le plan de course sur mes plaquettes me permet de ne pas perdre le fil et nous aide à planifier notre effort!

6-7-8

 Les ravitos et les transitions s’enchaînent ; désormais nous sommes bien rodés et nous ne perdons plus trop de temps …

Le pull boy est attaché à notre cuisse sur l’extérieur par 3 élastiques ( 2 à la cuisse et un autre à la sangle pour Sonia et à la corde pour moi ), le bonnet et les lunettes sont toujours sur la tête, les plaquettes ne quittent pas les mains tantôt pile tantôt face, la combinaison de triathlon coupée au dessus du genou s’oublie, tout comme les baskets hoka qui font leur travail d’accroche sur les sols glissants et d’amorti pour nos corps meurtris. Aux douze coups de midi nous avons 1 heure d’avance et Rudy omniprésent sur les ravitaillements continue son beau travail de capture d’images et de soutien ! Il sourit et  le voir kilomètres après kilomètres me donne une force ou plutôt un oubli éphémère mais vital de la douleur venant. A mi-course mes genoux commencent à me « chatouiller » (inflammation interne : rappel de l’Altriman 2 mois avant), les lombaires et les mollets sont durs et un nurofen 400 est bienvenu à l’heure du déjeuner!

Saucisses chaudes et pain suédois réchauffent l’estomac et le coeur! » Comme çà fait du bien!!. Nous faisons le plein à chaque « Energy time » et entre les barres chocolatées, les boissons isotoniques et les bonbons, ces pauses sont géniales et salutaires !

9-10

Le tant redouté  » semi marathon  » au 50 ème km arrive ; les îles deviennent encore plus belles avec un soleil plus bas. Ce soleil qui a remplacé la grisaille du matin grâce au vent du nord. Cet air intarissable nous transperce, nous fait trébucher çà et là, transforme la mer Baltique en champ d’écume, rend difficile les ascensions et les descentes terrestres, les mises et sorties de l’eau, nous repousse dans nos limites physiques et mentales .

17-18-19

Mais en ce début d’après midi, il brille de mille feux, illumine ces terres scandinaves sauvages et intactes. L’homme n’a pas sa place ici et quand une ferme isolée apparaît avec ses moutons noirs ou blancs, j’hallucine… Des autochtones, peut-etre des descendants de viking, nous attendent au bout d’une clairière.

Vivent- ils ici ? Je ne sais pas mais quand j’entends notre nom d’équipe en français :

 » 219 équipe française  » Partage et Résilience « , mon coeur se serre et mes larmes ne sont pas loin … Un ravito improvisé ou pas, nous rapproche et après quelques mots échangés  » Vous faites du bon travail  » : entendez par là  » vous courez bien , continuez !!  » , Sonia et moi repartons à l’assaut du Swimrun … à l’assaut car en repartant un monsieur entonne l’air de la Marseillaise !  » Whouah ! Tu entends Soso « . Une larme coule et ma gorge est nouée . Je n’oublierai pas .

Puis les nages redoutées s’enchaînent avec difficulté, peine et fatigue. Mais Soso a repris du poil de la bête et elle ne me quittera plus ; je veux dire que je ne l’attendrai plus dans l’eau et malgré nos corps gelés, nous progresserons régulièrement et crânement .

11

 

La « Pig swim », point d’orgue natatoire de la course, sera finalement ma rédemption :

Cyrille me chargera de partir devant, cap sur un delta à l’extrémité nord de l’île distante d’1,5km … je me jette seule et retrouve enfin des sensations, libérée et confiante car je sais mon partenaire juste derrière moi, et pour la première fois de la journée je me sens glisser!! Les vagues, le vent et le froid sont toujours là, et au milieu de cette traversée j’entendrai un sifflet de détresse … nous sommes alors 3 ou 4 équipes à l’eau, mais les jets skis de sécurité sont bien présents et je ne m’inquiète donc pas! Je reste concentrée sur mon effort, et mes pensées vont alors vers Jean-Marie, ce triathlète handisport que nous croisons régulièrement sur Ironman : Jean-Marie n’a qu’un bras, lui … alors moi qui en ai 2 je n’ai pas le droit de me laisser aller !!!! Et au milieu de ces creux de 1m, les larmes aux yeux je rassemble mes forces, tire et pousse comme jamais sur mes plaquettes, malgré une vilaine douleur au poignet qui s’installe depuis quelques heures déjà …

12-13

 

Avant l’ultime longue traversée aquatique, un bac attend les équipes qui ont décidé d’abandonner. On en verra du coin de l’oeil, mais on sait avec ma partenaire particulière qu’on ira jusqu’au bout … jusqu’au bout de nous, jusqu’au bout de vous et de ceux qui croient en nous ! Vous êtes plusieurs à être connectés sur le site ÖTILLÖ . Vous nous suivez en direct live grâce à nos puce et balise dans mon chasuble . Une belle charge ♡.

On ne compte plus les îles enjambées car la grande île arrive ( 20 kms ) et on nous clame 1h15 d’avance . Ce sera notre dernier pointage connu . Marc le dernier des 3 reporters a fait son apparition je ne sais plus à quel moment ni à quel endroit exactement mais je me souviens de ces 2 endroits isolés, perdus , au milieu de nulle part : d’abord au début du seul lac à nager où les herbes hautes nous ont caressé le corps entier durant 300 m .

Ce n’est pas très agréable comme sensation et les plaquettes se sont vite transformées en pelle à salade ! Puis il y a cet endroit … tu nous attendais sur un ponton en bois : la traversée à la nage était courte, 100 m je crois, l’île que nous foulions avait été belle et ludique et voir  » Marcus  » seul , loin du monde civilisé nous a comblé de joie ! Nous sommes descendus du ponton par une échelle rouillée et après 30 m je me suis retourné pour saluer et remercier notre bref compagnon de route !

Je m’arrête quelques secondes afin de vous reformuler toute notre sympathie et notre amitié : Fabien , Marc et Rudy MERCI vous avez été au top et bien plus encore . Nous avons donné le meilleur de nous même …

14-15

Durant ces 20 kms Soso a fière allure ! Sa combinaison est pour la première fois défaite et nouée à la taille. Elle galope à 10 km/h sur ce début de chemin en sous bois et à travers prés. Moi j’ai toujours froid et j’accuse le coup ! J’ai du mal à avancer, mes jambes sont défoncées. Soso me dit :  » si tu veux je te tire … » Depuis quelques heures déjà , on court ensemble côte à côte sans la corde . Et je crois que cette phrase a piqué mon orgueil de garçon . Tant mieux pour notre équipe car je ne me donne pas le droit de me plaindre et mon mental doit faire place à la lassitude physique . J’ai encore 2 jambes , 2 bras et Sonia semble bien ! Ne perdons pas de temps , avançons sans corde et au rythme de mon équipière. Et puis on peut toujours penser au pire … à ces moments là ! Ce  » pire  » qui m’anime, qu’on n’oublie pas …

L’avant dernier ravito arrive après nagé 300 m et couru 12 kms sans arrêt. Nous sommes au 65 ème kilomètre et c’est aussi le dernier pointage ! Nous sommes dans les délais mais nous ne savons pas alors l’avance ?!( vu après course 40 ‘ seulement ).

Rudy ou Fabien sont encore présents, je ne m’en souviens plus qui des deux, mais je sais qu’il y a du coca et ce morceau de route : 7 kms environ de bitume valloné qui vont nous transporter et nous transcender.

Örnö est l’île du semi-marathon, depuis le début « notre » île car nous savions comment l’appréhender et l’affronter à ce moment là de la course … comme un second tour sur Embrun ou l’Altriman* … et ce coca, le premier sur Ötillö, fut notre madeleine de Proust ; j’en boirai 3 d’un coup!!

 Je ne sais pas pourquoi ni comment mais nous avons couru comme des enfants.

Avec Soso on le sait, le trail n’est pas notre tasse de thé et nous avons bien été servis à ce niveau là. On nous avait dit que c’était plat et relativement carrossable. Aujourd’hui je peux vous parler des quelques 1800 mètres de dénivelé positif ( montre garmin ) ainsi que des nombreux obstacles et pièges tout au long du chemin : galets ronds et glissants, algues et herbes hautes, troncs d’arbres à sauter ou à contourner, trous et racines, rochers à escalader et à désescalader, tourbe mouvante, devers longs et périlleux, branches à hauteur de tête … Tout un espace de jeu dans les bois, les marais, les regs, les rivages, les clairières, pistes sauvages et routes .

Alors nous avons soufflé et bu sur ce ravitaillement  » béni des dieux  » pour pouvoir repartir les pieds hauts et la tête dans les étoiles.

À part un incident ou une détresse totale, nous savons qu’il nous reste 14 bornes : 5 ou 6 nages totalisant 1 km et donc 5 ou 6 îles à fouler ! Et puis courir sur le goudron nous aimons ça : d’ailleurs j’ai l’impression d’être sur une fin d’Ironman où s’installe l’image de l’écurie et de son beau tapis bleu azur.

Depuis notre arrivée sur Örnö nous avons dépassé plusieurs équipes épuisées, et malgré nos genoux qui nous crient qu’ils arrivent à la limite du kilométrage autorisé, nous continuons sans faiblir. Chacun se nourissant de la force de l’autre, à l’écoute des fluctuations de rythme nous nous réajustons en permanence, et sur cette fin de course nos corps et nos esprits sont à l’unisson. Remontés à bloc par le coca et la présence de Fabien à ce 8ème et avant dernier ravitaillement devant une improbable église, nous entamons la dernière portion de la course : « Lensway Final 15 » …

Plusieurs teams sont doublées, et ce slogan estampillant cette ultime partie de la course résonne alors comme une évidence entre nous :  » Là où les forts deviennent plus forts et les faibles deviennent plus faibles  » … 7 équipes seront reprises et nous gagnerons 35 minutes!

Grisante sensation de force intérieure malgré nos maux de plus en plus présents et pressants, nous avons hâte de retrouver les eaux froides pour les apaiser! Il est déjà temps de remonter nos combinaisons ; nous nous remettons en tenue de combat tour à tour en courant : il ne faut rien faire tomber et ne rien oublier pour la prochaine transition! Nous avons chaud pour la première fois de la journée et je lance à Cyrille «  je n’aurai jamais cru te le dire il y a quelques heures, mais qu’est-ce que çà va être bon de se jeter à l’eau! » Et nous rions !!!!

 Et comme des enfants qui s’égarent à un croisement et qui sont rappelés par la gentille équipe américaine :  » HÉ Stop !! This way …this way « . Ou encore qui replongent et qui sprintent dans les eaux froides entre ces dernières îles ou îlots d’une centaine de mètres . Ces derniers  » crapahutages  » terrestres qui ressemblent désormais à un jeu de piste où des pirates partiraient à l’assaut d’un trésor perdu. OUI !! nous approchons du but , nous le savons … Et quand sur le dernier rivage de l’île finish UTÖ nous apercevons Fabien et sa caméra, 2 ou 3 spectateurs et bénévoles, je ne peux m’empêcher de lever les plaquettes en l’air. J’applaudis d’ailleurs et les douleurs corporelles s’envolent.

C’est la magie du cerveau et de notre projection étoilée. La souffrance est devenue plaisir, les Hommes autour sont complices, la nature nous envahit et nous faisons qu’un avec elle, nos coeurs battent à l’unisson avec Soso ! Fabien capte ce moment de grâce où nous sortons de la mer pour la dernière fois. Un suédois de grande taille nous hèle avec vigueur et reconnaissance :  » Just 3 kms ! Just 3 kms ! « . Je viens spontanément à sa rencontre et le remercie en lui serrant la main. Un chemin s’ouvre devant nous, une piste sans piège qui déroule.

Nos corps ne sont plus, nous courons simplement, légèrement, incroyablement … je me retourne et j’ai l’impression irréelle que Fabien a du mal à nous suivre sa lourde caméra à l’épaule!

 « Fabien tu veux la corde, on te prend la caméra !!  » : Notre reporter sans frontières a choisi de nous suivre jusqu’au bout, éreinté lui aussi par cette longue journée.

Il a tout donné afin de faire ce qu’il aime : essayer de retranscrire en images, de prolonger ces instants précieux, de rendre éternelles et de sublimer ces « secondes » de vie, de paix et de plénitude!

Sur ce chemin enfin plus rien ne peut nous arriver,  plus rien ne peut nous empêcher d’aller ensemble triompher! Je me sens voler à tes côtés et je suis fière, si fière d’avoir mérité ta confiance, de t’avoir donné l’envie et peut être devenir ta fierté au sortir de cette épreuve, de toutes ces epreuves que nous avons choisi d’affronter! Une odyssée à l’unisson qui nous aura unis et grandis, 12h45 gravées à jamais … Merci à Toi qui me devine, me comprends, m’accepte, m’aime et m’anime comme nul autre … sur ce chemin enfin, hors du temps, main dans la main, si tu savais comme j’etais FIERE et HEUREUSE!!!

Une première maison colorée apparaît puis une deuxième …  » serai-ce le village d’arrivée? Déjà …3 kms ?? » .Comme je suis rempli de joie!

La distance a disparu, la notion de temps a disparu, les maux sont plus.

Un long escalier de bois sur notre gauche nous invite à tourner, des gens en haut nous applaudissent, j’ai tendu la main droite à Sonia.

Il m’a fallu oser … : partager sans gêner, inviter sans forcer, s’unir comme jamais, la remercier et l’accepter. Accepter que seul je n’aurai pas fait mieux, que c’est ma plus dure épreuve, que ma légende personnelle se conjugue à deux, pour le pire comme le meilleur. Et puisque nous n’étions pas seuls sur cette ligne d’arrivée, je serre ma partenaire, je lâche quelques larmes et tout le poids de mon corps sur ses épaules.

Ô Partage et Résilience si vous saviez comme j’ai besoin de vous *. MERCI

Finish Line
Finish Line

Cyrille & Sonia

I could become an ironman at 63 years old…you can !

Publié le Mis à jour le


Just Finisher-GM

Je ne pouvais rester sur l’échec de Nice…Si puo diventare un ironman a 63 anni. Io l’ho fatto !…..Puede convertirse en un Ironman a 63 anos. Hice !…. Bien maintenant réalisons, analysons et commentons notre vécu d’IRONMAN……

Il est 5 heures… Je me réveille, me douche et déjeune… c’est le D-Day !!!….

Tient, il commence à pleuvoir dès que je mets le pied dehors.

Marchons jusqu’au parc à vélo pour vérifier la machine et la pression de gonflage.

Tient, il commence à vraiment pleuvoir… Nous rentrons donc sous la tente des transitions pour remplir nos bidons.

“Salut, Bonjour, Hola” etc…tient, dehors il verse grave… allons faire 2 kilomètres sous une pluie battante pour rejoindre le point de départ… Nous enfilons notre Wetsuit,  passons dans notre sas…et attendons en bonne compagnie pour savoir si nous pourrons partir nager. Le départ est décalé de 30 mn.

Top départ :  nous y sommes et le vent aussi !!!….je pars devant juste après les Pros , privilège de l’âge,… mon oeil !!!… la foule des nageurs part derrière nous et va me submerger.

Et là surprise :  j’arrive à gérer mon stress des coups et des attouchements maritimes…

Personne n’a essayé de noyer le papy…merci !!!

1:52:10 plus tard et 4100 mètres pour moi au Garmin, dont 2600 mètres avec un bon clapot de face.

7 minutes de plus que prévu – transition – nous espérons que la pluie ne sera plus de la partie

Le choix le plus raisonnable : pédalons léger, en ZEROD : objectif dans ma tête 26 kms/h…

  • 1ère boucle OK en 2:51:00…
  • seconde,  léger vent de face J’ai perdu 7 mn 2:58:52…
  • dernière petite boucle…en danseuse dans les bosses. Les crampes arrivent dans l’intérieur et le haut des cuisses. Je retombe sur la selle et passe le petit plateau pour mouliner et oxygéner mes muscles. Ca a marché. !!… 24.81 km/h vitesse moyenne officielle mon Garmin me donnait 25…mais je suis dans les délais, j’ai pas vu les arbitres les bras en croix et n’ai aperçu la voiture balais que dans l’autre sens.

Le vélo : c’est fait !!! les arbitres ne m’ont pas arrêtés comme à Nice ( hors délais de 5 minutes)…donc mon Garmin ne m’a pas menti. Je suis dans les temps…

Maintenant, mode “Mentaliste”…je calcule et projette mon objectif en le gérant … »Just Finisher »…sur le Marathon à 6.5 kms/h et + plus si je le peux…

Mon corps me dira chaque fois que j’essaierai d’augmenter la vitesse…”Halte !!!…tu vas tout foutre en l’air et cramper comme à Rome ou à Marathon de Nice et un malaise vagal risque de tout foutre en l’air”…(surtout que j’ai pas vu beaucoup de poste de secours)…et mon esprit me rappelle que je suis là pour le plaisir avant tout !!!… ”just finisher », et me murmure “tu es un survivor !!!…Tu as échappé…  toi et ta famille à quelques accidents de voiture et quelques coups du lapin que ce soit en Corse ou à Arcachon… en prétextant comme toujours qu’ils n’avaient pas vu ma voiture sur la route…  conneries !!!”.

Les souvenirs se bousculent : les menaces et attentat du FLNC ( juste des cons qui ne supportaient pas de te voir travailler en Corse et gagner de l’argent en travaillant en tant que “pinsut” )…j’ai échappé à une dizaine de braquages à l’arme de point avec des mecs plus ou moins nerveux…et surtout j’ai survécu à la plus grande des épreuves : La mort de mon fils Julien  !!!!… tué par un jeune qui “croyait savoir conduire”

Le mental est là, malgré tout : j’ai également  résisté aux envies  de suicide et à mon diabète de Type II, du a mes excès de bonnes bouffes et de bons vins…

Ma sédentarité passée et mes 128 kilos ( ma femme en léger surpoids, se venge et me dit 138 kgs) …qui sont loin de moi maintenant !!!

J’écoute donc cette petite voix et suit mes sensations avec une musique de fond, les encouragements des supporteurs et mon amie Sonia Surf, qui me raconte tout en trottinant à mes côtés sa natation ; elle m’explique le vélo de Cyrille et le Marathon d’Arnaud, pour que mes idées vagabondent.

Dernière boucle, Cyrille vient se joindre à nous et me félicite de ma régularité…”c’est aujourd’hui ou jamais !! …continue !!!!! lâche rien !!!!…parfois je débranche la radio et rejoint l’esprit de mon gentil fils Julien…dans l’au-delà de mon corps, dans une autre dimension…une autre communion…

J’embrasse sa bague et lui demande d’épargner à mon corps, ces crampes que j’appréhende si fortement (petits souvenirs de mes nuits « stone » suite à sa mort où mon corps n’était que crampes jusque dans mes paupières, en croix contre le mur de ma chambre sans pouvoir bouger, limite au bord de la perte de connaissance…diabète merci )…

Je reviens sur terre avec les encouragements de la foule.

La voix musicale de Sonia Surf, les commentaires timing de Cyrille : ”tu peux le faire et tu vas le faire !!! ”…”c’est bon BoB, tu es bien”…OUI, il suffit de mettre un trottinement régulier.

Dernière ligne droite avant l’avant dernier Bip…un jeune est devant moi …je le rattrape …il se retourne…voit l’ancêtre et cela le remotive.Il accélère et nous remerciera de l’avoir réveillé.

L’arbitre espagnol à vélo nous rattrape et demande mon numéro de dossard. C’est vrai qu’il est plus de minuit et que nous sommes dans le noir – éclairage réduit – ne pas glisser dans une flaque d’eau ou sur un cailloux…cela serait ballot.. Je n’ai pas pensé à la lampe frontale.

Dernier virage, bip du chrono et surprise un couple de jeunes ferment la course peu de temps derrière moi. Ils seront déclarés hors délais… dommage pour eux et merci pour moi !!!….

Dernière ligne droite : passage devant le parc à vélos, avec encouragements massifs des compétiteurs multi-langues et de toute nationalité, qui eux récupèrent leurs vélos.

Dernier ravitaillement. Je passe sans m’arrêter. Plus que 2 kms…. .encouragements des spectateurs et compétiteurs…

Dernier kilomètre … enfin la lumière… mon étoile !!!….le fameux tapis bleu….et là rangée de Finishers qui me font la Holà, avec Cyrille et Sonia Surf en début de rangée, caméra, télévision et appareils photos… embrassades et félicitations des Champions qui eux l’ont fait en 8h et moi en 16 heures…

J’en ai fait 2 en un jour… Je suis dans une autre dimension…comme un dédoublement…

Je ne sens plus mon corps. Je crois que je remercie tout le monde et prend même le rythme de la musique… photos …encore photos !! Embrassade et je me retrouve avec une médaille autour du cou et l’on me dit de la montrer aux caméras et aux appareils photos…

Une gentille jeune fille me guide jusqu’à la grande tente ou là enfin…je vois des plats de pâtes, du salé et de la bière… un semblant de trop-plein de sucreries, à en avoir la nausée…

Toutes ces dosettes de sucre …très utiles pour un effort de 15 heures 52… j’ai encore le souvenir de cette dernière dosette à base de caféine… au bord de la gerbe…

Sonia Surf et Cyrille mange avec moi… Cyrille va récupérer ma voiture pour aller récupérer mon vélo, Merci… Je me lève de la chaise et là mon vieux corps courbaturé revient au galop : “BoB lève-toi et marche”… J’observe autour de moi, … d’autres y arrivent !!!….une couverture de survie et OUI, j’y arrive… miracle….récupération du vélo et des sacs de transitions….

Direction Hôtel… douche pour tout le monde… mon épouse me marche, malencontreusement,  sur le petit doigt de pied…les larmes me sont montées aux yeux … outch !!!

Il est 3:30 du matin, tout le mode part d’un rire nerveux et le concierge vient nous dire de faire silence…désolé !!!

Nuit brève de 3 heures de sommeil. J’ai faim….de salé….haricots et sauce, bacon jambon, etc…plus de sucré…merci. Nous décidons avec mon épouse de rentrer sur Montpellier et surprise je conduirai sans cramper… Demain Kiné…

Généralités : je suis IRONMAN classé OVERALL RANK: 1946 sur 2547 inscripts relais compris et 2488 partants soit 542 NON Finishers 15ème et dernier de ma catégorie DIV RANK: 15 sur 19 inscrits et la route pour le podium sera longue Amado Calvo 12:21 à plus de 70 ans 30.72 km/h en vélo …respect …j’ai encore du travail devant moi. Tous les résultats ici

Annual Training:

12 derniers mois

  • 311Activités
  • 8,167 kmDistance
  • 527 hHeure
  • 73,679 mGain d’altitude

Respect..j’y avait pensé…me mettre à 4 pattes

Et Félicitations au TEAM PARTAGE ET RÉSILIENCE Overall 09:53:41

Sonia Surf Swim 01:07:56 Cyrille Guilloux Bike 05:01:37 Arnaud Rouquette Run 03:40:54

 

Team Partage et Resilience
Team Partage et Resilience

La vision extérieure d’un expert: Cyrille GUILLOUX

ROBERT DOUSSAN Dossard 332 Barcelone 2015 ( 1ere partie )

 » YOU ARE AN IRONMAN  » : les mots du speaker résonnent encore dans ma tête et dans mon coeur . 00h53 le 6 octobre 2015 Bob est dans le virage des derniers 195 m du marathon de l’ ironman de Barcelone . Une centaine de gens est encore là , présente malgré l’attente et la fatigue de cette longue journée … Les spots éclairent de mille feux la finish line , je distingue une silhouette , la musique est forte et je tends les bras vers Soso pour créer une haie d’honneur ; Nous sommes sur le tapis bleu , nous devançons la ligne d’arrivée d’une trentaine de mètres et le temps vient de s’arrêter …

 » hé Bob ! hé Bob !!! qu’est ce que tu fais …tu nages pas droit ?! tu peux mettre la tête dans l’eau ?! … » : voilà mes mots il y a 2 ans lors d’un premier essai de nage en mer à la plage du boucanet ! Robert a fait à peine 50 m en crawl et son coeur avait explosé !! ….

Nice 2012 l’avait interpellé et désormais il voulait savoir pourquoi ou comment mais il voulait savoir …

Et avec un corps non préparé à une telle épreuve il s’est lancé dans cette quête , improbable , difficile , fascinante , … , résiliente * . Un chemin que vous connaissez , vous qui avez déjà vécu et souffert .

Le 5 octobre à 20h23 Soso et moi apercevons Bob au 13 ème kilomètre . Il court ; il semble bien et il sourit . Quelques mots sont échangés et nous sommes rassurés quant à son état physique et psychique ! Avec Sonia nous allons récupèrer mon vélo du relais  » Partage & Résilience  » et nous le suivrons de loin , sûrement , du moins je crois . Nous sommes épuisés de notre beau relais et je ne sais pas si Bob sera finisher …..

Nous patientons aux alentours du 20 ème kilomètre , encourageons les triathlètes  » explosés  » , « éclatés « , défaits , ne lachant rien aussi ! Bob a disparu au fin fond de la 2 ème boucle du marathon et nous doutons maintenant . Nous revenons vers l’arrivée , Bicyclette en main , et nous nous reposons enfin ….

On en peut plus . La famille et amis viennent aux nouvelles ; je les rassure mais pas très longtemps car la batterie de mon téléphone est épuisée et forcément je ne pourrai pas donner d’autres signes précieux . Vers 22 h Bob revient . Ses pas sont lourds , rasants ; il semble marcher vite mais en fait il court toujours …à 6,5 km/h ! Son visage est marqué et il lui reste encore 18 ou 19 kilomètres à fouler . Ça y est ! nous y sommes ! Ton chemin de croix est là ; le mental ou la 4 ème discipline comme j’aime l’appeler , doit t’élever désormais ! Ou te faire abandonner … Et seuls la communion , l’envie , le coeur et l’écoute sont tes alliés dorénavant . En t’écoutant passer devant nous , Soso et moi décidons de nous rechanger afin de t’accompagner , afin de ne plus te perdre des yeux ! Sonia Reynaud a écrit par la suite :  » ….c’est devant L’EVIDENCE et l’absolue DENSITE de l’instant que tu réalises le POURQUOI …et nous étions simplement là POUR ÇA ! MERCI et BRAVO IRONMAN  » .

Sans vraiment penser , Soso te rejoint et je pars de mon côté rassurer Nana , Marie Paule ♡ :  » C’est dur tu sais Nana mais c’est pas fini ! le temps limite est 1h00 du matin et il a encore 2h30 devant lui … » . En quittant l’hôtel de ma belle mère je longe les bars catalans où des finishers heureux fêtent comme il se doit leur ironman *. La bière coule à flot et la paix a envahi les rues ! La nuit est douce , la pluie fine réapparaît mais j’irai rejoindre Bob et Sonia , laissés il y a 1 heure déjà . Je crois viscéralement que c’était écrit et que nous ne sommes pas venus à Barcelone pour rien … Robert , c’est à toi d’écrire ton histoire , c’est à nous d’en être les témoins !!

Enfin sous un pont je vous aperçois :  » hé Bob ! tu crois pas t’en tirer comme ça ! C’est trop facile ! et on va repartir pour un tour … ». Soso me diras par la suite que 2 kms avant tu n’étais pas vraiment bien et que tu avais écouté le récit de la journée sans compter et du grand coeur de la jeune femme t’accompagnant depuis 1h20 déjà . Le temps passe vite des fois . D’ailleurs il semble se dépêcher car je ne cesse de regarder la montre ….

Et au début du dernier tour de 10,5 kms l’horloge sous l’arche gonflable indique 14h25′! Étant donné le temps limite de 16 h , Robert a encore 1h35 devant lui . le calcul est vite fait et il doit garder son allure . La dernière ligne droite !  » Allez Bob tu lâches rien , pas si prêt du but … » Pas si prêt de l’étoile …. Le parcours à pied est très difficile et se succèdent terre , gravier , herbe trous , goudron , planches de bois , eau et faux plats . À certains endroits la pénombre est telle que l’on ne voit rien , les derniers concurrents sont sur le retour et Bob sera peut-etre l’ultime finisher de Barcelone . Il n’arrive plus à s’alimenter , les rues sont vides et il veut du salé .Les ravitaillements ne sont pas à hauteur de l’événement et du prix de l’engagement !! c’est ainsi . Mais à 5 kms de la fin et 45 ‘ d’un unique et violent effort , tu donneras TOUT . Ce tout qui nous entoure et nous sublime ! Sonia est restée à côté de toi durant 3 heures ! moi sur la fin 10 mètres devant comme pour prévenir d’un éventuel danger ou pousser encore les derniers spectateurs à te supporter ! A 2 km de la fin dans une chicane un groupe s’est vite constitué et a crié , a généré de l’énergie , un truc qui m’a fait frissonner des pieds à la tête :  » Merci Merci ! Comme c’est bon ça Bob ! Whouah que c’est bon !!  »

Un arbitre nous fait comprendre qu’il faudra laisser le triathlète finir seul ; celui ci a déjà prévenu par radio portative que le dossard 332 sera le dernier concurrent et qu’il arrive !

À 500 m de l’arrivée Soso et moi courons plus vite et escaladons les barrières ; nous sommes dans l’antre de la finish line , dans les gradins V.I.P et on s’aperçoit qu’une centaine de gens sont sur le tapis bleu attendant ROBERT DOUSSAN le triathlète de 63 ans !! Sans réfléchir nous sautons la haute barrière pour nous retrouver devant tout le monde .  » il arrive il arrive  » je crie je hurle ! Soso est en face de moi , nous levons les bras …

Nous rapprochons nos mains tendues vers le ciel ! Nous créons une haie d’honneur , tout le monde communie . » Whouah ! c’est pas possible ! j’y crois pas !!  » Je regarde Sonia une énième fois et une silhouette apparaît devant nous à 100 m !  » c’est pas vrai ! c’est un rêve ?! il est là !!!!!! Bob arrive IL RAYONNE ! un halo de lumière entoure la scène , le DJ hurle son nom , nos mains frémissent et je deviens fou , heureux , passionné comme tous les autres ! Quelle euphorie quand Bob me frôle me touche …un cameraman le poursuit ! Au passage de Robert la foule se referme sur lui et le presse sur la ligne d’arrivée !

Un dernier coup d’oeil au temps : 15h57’… ! ( les pros sont partis 6’ avant ).

BOB TEND LES BRAS SOUS L’ARCHE ! je pleure de joie ! je suis à une dizaine de mètres de lui . Le vainqueur lui remet la médaille , mon BEAU papa se retourne vers nous et au dessus de sa tête , je la vois ! oui ! je la vois , elle est bien là …..

MERCI ☆

Durant 5 minutes on a dansé , on a sauté et Bob , mitraillé de flashs , a exulté ! Nous nous sommes approchés de toi puis nous t’avons serré très très fort ! Et à ton oreille j’ai dit :

* YOU ARE AN IRONMAN *

 

Remerciements à

ZEROD
ZEROD

pour ses équipements de Triathlètes

 

 

 

Bicycle Store équipe qui s’occupe des réglages et mises aux points de mon coursier

Grégoire Mienville mon Osthéo

Tessuto Sébastien mon Kiné

Et mes amis Cyrille GUILLOUX, Sonia Raynaud, Arnaud Rouquette et Jeff Deligeard, ainsi qu’à mon épouse pour sa patience et à mes enfants, petits-enfants  et amis

Et Amitiés, aux équipes de Marathon-Photos.com et Global-Pix.com pour leur vidéo et photos